Toulouse: Et si la bouteille de demain était fabriquée en fibres de lin?

ENVIRONNEMENT La start-up toulousaine Green Gen Technologies a mis au point une bouteille en fibres de lin. Une matière première végétale pour remplacer le verre, plus polluant …

Beatrice Colin

— 

Les bouteilles en fibres de lin développées par la start-up toulousaine Green Gen Technologies.
Les bouteilles en fibres de lin développées par la start-up toulousaine Green Gen Technologies. — Green Gen Technologies

On connaissait les barquettes en fibre végétale​ recyclable, une start-up toulousaine vient de mettre au point une bouteille en fibres de lin. « Il y a quelques années, je me suis dit qu’on devait pouvoir trouver quelque chose de nouveau comme packaging pour le vin. Et puis mon associée a vu une émission sur le lin, une fibre hypertechnique que l’on utilise depuis la nuit des temps et plus récemment dans la voiture Tesla », explique James de Roany de Green Gen Technologies​.

Le matériau alternatif au verre était trouvé. Après trois ans de recherches, les premières bouteilles ont été produites en micro-série. Tissée, la bouteille est préformée et enduite d’une résine thermoplastique, qui à terme sera d’origine végétale.

Résistante et légère

Ultrarésistante et légère, elle dispose d’un film alimentaire protecteur à l’intérieur pour bien isoler le vin ou encore le parfum. Car si le monde de la vigne haut de gamme semble intéressé par cette innovation, elle a aussi fait mouche auprès de « très grosses société de parfumerie ».

Pour pouvoir commencer sa production en série, la start-up espère lever au cours des prochains mois 750.000 euros. James de Roany sait qu’il peut compter sur le côté éco-responsable de sa bouteille comme argument auprès des investisseurs.

« Notre point fort est notre bilan carbone, négatif, et la recyclabilité de la bouteille qui peut être broyée et compostée », met en avant le chef d’entreprise qui réfléchit déjà à d’autres matières premières, comme le chanvre.