Pyrénées-Atlantiques: Une consultation publique pour le lâcher de deux ourses

ANIMAUX Une consultation du public sur le projet de relâcher deux ourses dans les Pyrénées occidentales à la fin de l'été ou à l'automne 2018. Lancée ce lundi, la consultation sera ouverte jusqu'au 25 juillet...

Elsa Provenzano

— 

Illustration d'un ours slovène.
Illustration d'un ours slovène. — JOLY OLIVIER/SIPA

Deux ourses de Slovénie pourraient être lâchées dans les Pyrénées occidentales à l’été ou à l’automne 2018 pour y étoffer la population d’ours bruns. Une consultation du public sur cette mesure a été lancée ce lundi et se poursuit en ligne jusqu'au 25 juillet.

Selon les derniers chiffres du Réseau Ours brun, l’effectif était d’au moins 43 individus en 2017, sur les zones des Pyrénées occidentales et centro-orientales. L’objectif est d’atteindre 50 individus pour assurer une réintroduction durable et diminuer les problèmes de consanguinité, rapporte l’AFP.

Une majorité favorable ?

L’association Pays de l’Ours souhaite qu’un maximum de personnes donne son avis en ligne, au cours de cette consultation. Elle estime que les opposants, principalement issus du monde agricole, sont minoritaires au regard d’un sondage qu'elle a commandé à Ifop et qui a été publié le 28 février dernier. Selon celui-ci 76 % de la population des Pyrénées-Atlantiques se déclare favorable au maintien d’une population d’ours dans les Pyrénées.

« En 2011, il y a avait eu une tentative avortée de réintroduction en Béarn, avec le même type de consultation, rappelle Sabine Matraire, vice-présidente et coordinatrice pour Pays de l’Ours-Ferus. On avait alors incité les habitants à ne se prononcer que sur des aspects techniques mais les opposants s’étaient, eux, manifester contre. Cette fois-ci on sait que la préfecture risque de faire un dépouillement "pour ou contre" ».

La consultation intervient dans le cadre d’une commande du Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, relative au plan Ours 2018-2028.

>> A lire aussi : Pyrénées-Orientales: Un nouveau parc consacré aux prédateurs ouvrira en 2020 à Cases-de-Pènes

>> A lire aussi : VIDEO. Pyrénées: Trois hommes en garde à vue, neuf mois après la vidéo musclée d’opposants à l’ours

>> A lire aussi : VIDEO. Pyrénées: Après quinze jours d'observation, il tombe sur une ourse et ses deux «petits»