Monaco: Un musée lance un appel pour retrouver sa caméra pour tortue perdue en mer

ANIMAUX Retrouvée en état d’hypothermie en avril 2014, la tortue Rana a été soignée et relâchée cette semaine avec une caméra sur son dos, qui se détache au bout de 24 heures…

C.D.

— 

La tortue Léopold recueillie en hypothermie au début de l'été 2017. (Photo d'illustration)
La tortue Léopold recueillie en hypothermie au début de l'été 2017. (Photo d'illustration) — Stéphane Jamme - Aquanaute

Le musée océanographique de Monaco a lancé jeudi un appel via son compte Facebook pour retrouver la caméra du CNRS fixée sur une tortue marine remise à l’eau en début de semaine.

La caméra, qui se détache au bout de 24 heures, s’est en effet perdue en mer, or « elle permet de récupérer de nombreuses données, primordiales pour la protection de cette espèce de Méditerranée », indique le musée.

Les chercheurs pensent qu’elle a dû s’échouer sur une plage, et a pu être récupérée par un particulier. Le musée invite la personne qui l’aurait retrouvée à les contacter par mail :
rana@oceano.org.

Une tortue sauvée en 2014

La caméra avait été fixée sur la carapace de la tortue Rana, retrouvée en état d’hypothermie en avril 2014, rappelle France Bleu Azur. Elle a été soignée par le musée pendant quatre ans, dans le cadre d’un programme en faveur des tortues marines. Le but des prises de vues était d’enregistrer les mouvements de la tortue, la profondeur qu’elle atteignait ainsi que la salinité de l’eau. Autant de mesures très importantes pour leur sauvegarde.