VIDEO. Dites adieu aux pailles, couverts et autres objets en plastique

ENVIRONNEMENT La France en passe de devenir un des premiers pays anti-plastique ?

Nils Wilcke

— 

Les couverts en plastique sont devenus has been.
Les couverts en plastique sont devenus has been. — Hans/Pixabay
  • Polluants et coûteux à produire, les objets en plastique sont passés de mode.
  • Des alternatives existent pour les remplacer. 
  • La France a prévu d'en interdire une partie en 2020.

Comme elles paraissent loin les années 1960. A l'époque, le plastique était un symbole de modernité, voire d'émancipation des femmes : transport plus aisé, vaisselle jetable que l'on n'avait pas besoin de laver et ranger, réunions Tupperware censées simplifier les tâches ménagères et la conservation des aliments. Le plastique était le roi. Ce temps semble définitivement révolu, du moins dans les mentalités.

Sur Terre, nous produisons 260 millions de tonnes de plastique par an soit 30 kg par habitant. Les conséquences de cette surconsommation ne sont pas neutres: le plastique pollue les océans et les sols et empoisonne les êtres vivants.
 

4,73 milliards de gobelets en plastique sont jetés tous les ans en France

Le fameux gobelet en plastique est un bon exemple de ce désastre environnemental. Chaque seconde, on en jette 150 en France. Soit 4,73 milliards par an.

Mais la situation pourrait évoluer. La France a en effet prévu d'interdire la vente de gobelets, verres, assiettes jetables et cotons-tiges en plastique d’ici 2020. Une mesure prévue par la loi de transition énergétique. Pas moins de 3,2 milliards de pailles en plastique seraient utilisées et jetées chaque année par les clients de fast-food français, selon une étude pour l’ONG Seas at Risk. 

Signe des temps, le géant du fast-food, McDonald's, vient d'annoncer la fin des pailles en plastique dans ses enseigne. C'est dire si l'ère du plastique est désormais critique.

>> A lire aussi : McDonald’s: Les pailles en plastique bientôt supprimées dans les restaurants français

>> A lire aussi : VIDEO. Marseille: Plastique, mégots, la ville part à la chasse aux détritus sur la plage