VIDEO. Pyrénées: Après quinze jours d'observation, il tombe sur une ourse et ses deux «petits»

BIODIVERSITE Un membre du Réseau ours brun, qui participe à la surveillance du plantigrade dans les Pyrénées, a pu filmer une ourse et ses deux petits de 18 mois en Ariège…

Beatrice Colin

— 

Une ourse suitée de ses deux oursons de 18 mois repérés en mai dans le Couserans.
Une ourse suitée de ses deux oursons de 18 mois repérés en mai dans le Couserans. — Pascal Boullenger ONCFS / Réseau Ours Brun.

La patience finit toujours par payer. Au cours du mois dernier, Pascal Boullenger, membre du Réseau ours brun, dont les bénévoles participent au suivi et relevés du plantigrade dans les Pyrénées, « planque » durant plusieurs jours dans l’espoir de voir surgir un ours dans le champ de sa caméra.

Posté sur le massif du côté du Couserans, en Ariège, il a attendu patiemment. Et c’est lors de son quinzième jour d’affût qu’il a repéré et réussi à filmer une ourse suivie de ses deux oursons de 18 mois.

Sorti de sa tanière après une période d’hivernation, le trio était en quête de nourriture selon l'Office national de la chasse et la faune sauvage qui a diffusé ce vendredi les images, très rares.

« En cette période de rut, les jeunes devraient bientôt quitter le groupe familial », poursuit l’équipe « ours ». Dans un récent rapport, elle indique avoir recensé 43 plantigrades dans les Pyrénées l’an dernier.

Néré, Cannellito…

Au cours du mois de mai, d’autres photos et vidéos de quelques membres de la population ursine ont été réalisés par les appareils automatiques installés de part et d’autres sentiers montagneux. Parmi les ours repérés en Haute-Garonne et en Ariège figurent Néré, Pépite, Bonabé, Cannellito et des individus non identifiés.