VIDEO. Alès: Le procureur ne relève pas d’infraction après visionnage des images de l’abattoir

ANIMAUX Le 22 mai, Rémi Gaillard et Brigitte Bardot publiaient une vidéo, cherchant à dénoncer «l'enfer» de l’abattoir d’Alès. Le procureur a tranché: il n’y a pas lieu à poursuite…

Jerome Diesnis

— 

Brigitte Bardot et Rémi Gaillard.
Brigitte Bardot et Rémi Gaillard. — Fondation Bardot

La mise en ligne d’une vidéo filmée dans l’abattoir d’Alès par Rémi Gaillard et Brigitte Bardot avait suscité l’émotion, notamment des Vegans. Saisi, le procureur de la République d’Alès, François Schneider, a visionné les images et « ne relève pas d’infraction », selon Midi Libre.

Il n’y aura donc pas d’enquête ordonnée par le parquet, ni de poursuites engagées. En 2015, après la diffusion d’une autre vidéo, cette fois par l’association L214, l’abattoir d’Alès avait été fermé administrativement pendant plusieurs mois. Ce ne devait pas être le cas cette fois-ci.

>> A lire aussi : VIDEO. Alès: «On a en commun une révolte terrible sur la façon dont on tue les animaux dans les abattoirs», déclare Brigitte Bardot aux côtés de Rémi Gaillard