Réchauffement climatique: Des familles portent plainte contre l'UE et sa politique sur le climat jugée insuffisante

JUSTICE Une trentaine de personnes, se disant victimes du dérèglement climatique, ont saisi la Cour européenne de Justice…

20 Minutes avec agences

— 

Un iceberg flottant dans l'Antarctique le 2 mars 2016. Cette région sauvage est menacée par le réchauffement climatique
Un iceberg flottant dans l'Antarctique le 2 mars 2016. Cette région sauvage est menacée par le réchauffement climatique — EITAN ABRAMOVICH AFP

Les plaignants sont nombreux : une famille des Alpes italiennes, qui peine de plus en plus à gagner sa vie en emmenant les touristes grimper sur des glaciers, des restaurateurs allemands d’une île de mer du Nord confrontés à la montée des eaux… Mais aussi une famille kényane victime de la chaleur et des Fidjiens subissant des pertes de revenus de la pêche en raison du blanchissement des coraux.

Une dizaine de familles ont décidé de se regrouper et de déposer une plainte, ce mercredi, devant la Cour européenne de Justice contre l’UE. Ils l’accusent de ne pas prendre de mesures suffisantes pour lutter contre les effets du dérèglement climatique.

Une première au niveau européen

L’affaire, baptisée « People’s climate case » et rendue publique par le Réseau Action Climat (RAC) constitue la première plainte de ce genre au niveau européen.

« Ce sont des familles qui vivent près des côtes, des familles qui ont des forêts, des familles qui vivent dans la montagne et voient les glaciers fondre », explique l’avocate des plaignants, Roda Verheyen. Elles sont « déjà affectées par le changement climatique et disent à l’Union européenne, "vous devez faire ce que vous pouvez pour nous protéger parce que sinon nos dommages seront catastrophiques" ».

Un objectif « insuffisant »

L’accord de Paris sur le climat qui entend limiter le réchauffement à maximum 2°C par rapport à l’ère pré-industrielle, prévoit que les Etats signataires s’engagent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Les Européens se sont fixé l’objectif de baisser de 40 % leurs émissions d’ici à 2030 par rapport aux niveaux de 1990.

Mais cet objectif est « insuffisant pour protéger les droits fondamentaux à la vie, à la santé, au travail et à la propriété », estiment les représentants du « People’s climate case ». Reste que même si cela peut prendre des mois avant que la Cour décide de juger l’affaire ou non, les procédures judiciaires contre des entreprises ou des Etats commencent à fleurir en Asie, aux Etats-Unis ou en Europe.

>> A lire aussi : VIDEO. Etats-Unis: L'ancien maire de New York va compenser le retrait américain de l'Accord de Paris

>> A lire aussi : Plan Climat de Paris: Quels sont les contours de la votation citoyenne voulue par Anne Hidalgo?