Hérault: Des drones utilisés pour lutter contre les décharges sauvages

DECHETS Le département en compte une centaine, souvent difficiles d’accès…

C.D.

— 

Un drone. (photo illustration)
Un drone. (photo illustration) — M. Rourke/ AP/ Sipa

C’est une première en France, selon France 3 Occitanie : deux  drones sont utilisés par le département de l' Hérault pour faire la chasse aux - nombreuses - décharges sauvages.

Dans l’Hérault, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) a en effet recensé une centaine de sites où s’entassent matériaux de chantiers, gravats, vieux fauteuils, machine à laver, objets en tout genre et autres déchets.

Trouver des indices

S’ils ne remplacent pas les agents assermentés, les drones doivent permettre d’aller plus vite sur des terrains difficiles d’accès. Et de trouver des indices qui permettront de remonter aux personnes fautives.

France 3 Occitanie rappelle que l’on risque 75 euros d’amende pour une simple poubelle dans une décharge sauvage, et a minima 1.500 euros en cas de dépôt depuis un véhicule et s’il s’agit de déchets professionnels.

>> A lire aussi : Comment lutter contre les décharges sauvages?