Pyrénées: Les ours sont sortis de leur long sommeil

BIODIVERSITE Depuis le mois de mars, les plantigrades, rentrés en hibernation cet hiver, sortent progressivement de leur tanière avec l’arrivée des beaux jours…

Julie Rimbert

— 

Illustration d'un ours des Pyrénées.
Illustration d'un ours des Pyrénées. — Frilet/SIPA
  • L’association Pays de l’Ours-Adet a réuni plusieurs témoignages confirmant la sortie d’hibernation des ours sur le versant français.
  • Côté espagnol, la sortie d’une femelle et de son ourson a été capturée sur une vidéo.

Après de longs mois d’hibernation, ils ont pointé le bout de leur nez. Les premières traces des ours bruns ont été observées depuis le mois de mars dans les Pyrénées. L’ association Pays de l’ours-Adet, favorable à la réintroduction du plantigrade, vient en effet de relayer sur les réseaux sociaux la photo d’une empreinte d’ours fraîche dans la neige, sur le versant français.

Vidéo dans les Pyrénées espagnoles

Dans les Pyrénées espagnoles, la sortie d’une femelle et de son ourson né en 2017 a été filmée le 26 mars. Sur les images, on voit le jeune plantigrade se frotter contre un arbre. « Plusieurs observations, indices permettent d’affirmer que les adultes seuls puis les femelles sans ourson sont en effet sortis d’hibernation, détaille Alain Reynes, directeur de Pays de l’ours-Adet. Malgré la neige encore présente en basse altitude, ils sont sortis de leur tanière depuis fin février, débat mars ».

Impossible de savoir pour l’instant si des oursons sont nés en 2018 dans les Pyrénées. « Il y a peut-être eu des naissances en janvier mais cela vérifiera sur le terrain fin mai ou début juin puisque ce sont les derniers à sortir avec leur mère, poursuit Alain Reynes. Dès le mois de mai, le suivi systématique des plantigrades par les appareils photo ou les itinéraires sera remis en place par l’équipe du Réseau Ours Brun ».

Concertation dans le Béarn

Pour éviter la disparition de l’espèce dans l’ouest des Pyrénées, le ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot, a annoncé fin mars le lâcher des deux femelles dans le Béarn. Il a chargé le préfet des Pyrénées-Atlantiques d’organiser une concertation pour mettre en place dans les meilleures conditions ces réintroductions.

En 2017, au moins six femelles auraient eu des oursons, soit six à dix oursons au total comptabilisés dans le massif pyrénéen. En 2016, 39 ours étaient recensés dans les Pyrénées.

>> A lire aussi : Pyrénées: Nicolas Hulot vend-il la peau de l’ours avant de l'avoir lâché?