Haute-Garonne: Le crâne d'un mastodonte vieux de plus de 13 millions d'années découvert

PALEONTOLOGIE Un crâne de mastodonte, datant de plus de 13 millions d’années, a été découvert l’été dernier au sud de Toulouse. Sa taille, hors norme sur cette partie du territoire, suscite l’intérêt des scientifiques…

B.C.

— 

Le crâne découvert pourrait être celui d'un  Gomphotherium, comme ce specimen du Royal Tyrrell Museum, au Canada.
Le crâne découvert pourrait être celui d'un Gomphotherium, comme ce specimen du Royal Tyrrell Museum, au Canada. — M. Newman / SIPA

Il était enfoui depuis plus de 13 millions d’années sous terre, à l’Isle-en-Dodon, au sud-ouest de Toulouse. Au cours de l’été dernier, un habitant a découvert le crâne complet d’un mastodonte aux proportions pour le moins inhabituelles : avec les défenses, il mesure près de 1,60 m de long.

Face à cette trouvaille, l’homme prévient les équipes du Muséum de Toulouse mais aussi de celui de Paris, a dévoilé mercredi La Gazette du Comminges. Et les scientifiques sont rapidement intéressés par ce qui pourrait être un ancêtre du mammouth. « Le Comminges est une terre riche en termes de vestiges paléontologiques, mais ce qui est intéressant et rare c’est la taille de ce spécimen », explique Francis Duranthon, le conservateur du Muséum.

Résultats des études le 10 juillet

Pour pouvoir en apprendre plus sur ces vestiges, ils ont été recouverts de plâtre pour mieux les transporter à Toulouse.

Depuis, les équipes du Muséum s’affairent à les dégager pour savoir s’il s’agit d’un Gomphotherium, un ancêtre de l’éléphant et du mammouth équipé de quatre défenses, jamais trouvé dans cette partie du monde. Patience, les résultats seront connus le 10 juillet.