VIDEO. Cette plante est-elle capable de tuer un enfant en une minute? (un indice : c'est douteux)

FAKE OFF Le dieffenbachia, une plante répandue en France en raison notamment de sa robustesse, est toxique, mais son ingestion est rarement mortelle...

Mathilde Cousin

— 

Les feuilles du dieffenbachia, une plante répandue, sont toxiques.
Les feuilles du dieffenbachia, une plante répandue, sont toxiques. — PENEBAR / Pixabay
  • De nombreux sites rapportent qu’une plante est capable « de tuer un adulte en une minute et un enfant en quinze. »
  • Il s’agit du dieffenbachia, une plante originaire d’Amérique du Sud, que l’on trouve fréquemment dans les intérieurs français.
  • Si cette plante est toxique, l’ingestion d’une feuille ou d’une partie de la tige conduit rarement au décès chez les humains. 

Edit : La vidéo a été ajoutée le 5 avril.

Le témoignage se trouve sur internet depuis plusieurs années. Pourtant, rien ne permet de le vérifier. Plusieurs sites rapportent qu’un jeune garçon de cinq ans, prénommé Esteban, est mort après avoir mis un morceau de dieffenbachia dans sa bouche. La plante, aux longues feuilles dégradées, se trouve facilement en France. Mais rien ne permet d’attester de l’authenticité de ce témoignage : aucun lieu, aucune date ne sont précisés.

Reste l’allégation : cette plante peut tuer « un enfant en une minute et un adulte en quinze minutes », affirme notamment santé academy, en reprenant des sites américains. Un serial killer silencieux se cacherait-il dans nos foyers ?

FAKE OFF

La dieffenbachia est une plante toxique. Ses feuilles et ses tiges contiennent un latex irritant. Leur mastication « produit immédiatement une douleur et une enflure de la bouche et de la gorge », précise le système canadien d’information sur la biodiversité. La victime peut également rencontrer des difficultés d’élocution. Des nausées, une intense salivation, une diarrhée sont parfois observées.

Toutefois, ces troubles demeurent « minimes » selon le centre antipoison de Lille. « Aucun cas d’intoxication grave chez l’homme n’est rapporté », précise le centre.

Les jeunes enfants et les animaux sont les plus susceptibles d’être intoxiqués. Pour les chats, l’intoxication peut aussi se faire au moment de la toilette, quand ils lèchent leur pelage souillé par le latex. Le centre antipoison de l’Ouest enregistre davantage de cas chez le chat que chez le chien, « car le chat est plus sensible à la toxicité de cette plante. » Si vous soupçonnez une intoxication au dieffenbachia chez votre animal, il est conseillé de l’emmener chez le vétérinaire. Si c’est l’un de vos proches, contactez le centre antipoison le plus proche de vous.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Réagissez dans les commentaires ou envoyez un mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.