McDonald's : Y a-t-il du pétrole dans les frites? En tout cas, pas en France

FAKE OFF Des additifs à base de silicone et de pétrole dans les frites de la célèbre enseigne ? C'est ce qu'affirment plusieurs sites français, en s'appuyant sur un reportage américain. Une base fragile...

Mathilde Cousin

— 

La cuisson des frites dans un restaurant McDonald's, à Marseille, en 2010.
La cuisson des frites dans un restaurant McDonald's, à Marseille, en 2010. — MAGNIEN/20 MINUTES/SIPA
  • En 2015, une émission de télé américaine dévoile la liste des 19 ingrédients entrant dans la composition des frites de McDonald’s.
  • Parmi ces 19 composants, deux additifs, l’un à base de silicone, l’autre à base de pétrole.
  • En France, la composition des frites est différente de la recette américaine.

En 2015, Grant Imhara, le présentateur d’une émission scientifique américaine, dévoile la composition des frites McDonald's : une liste de 19 ingrédients, où l’on retrouve, à côté des pommes de terre, des composants au nom peu engageant au premier abord, comme le diméthylpolysiloxane.

Le reportage fait grand bruit à l’époque. Le Daily Mail, un quotidien britannique, décide d’en faire un article et met l'accent sur deux composants retrouvés dans la recette des frites, « un produit chimique à base d’essence et une forme de silicone que l’on retrouve dans les Silly Putty. » Ces produits ce sont le diméthylpolysolixane, déjà cité, et le conservateur TBHQ.

Une info toujours partagée, trois ans après

Il n’en fallait pas plus pour que le reportage de Grant Imhara et ses révélations soient repris sur plusieurs sites francophones, qui mettent, eux aussi, l’accent sur la présence de silicone et de pétrole dans les frites du géant de la restauration rapide. Ces articles sont toujours partagés sur les réseaux sociaux, bien qu’ils aient été écrits il y a trois ans et qu’ils concernent les Etats-Unis. Les titres se gardent bien d'ailleurs de préciser la localisation de l'affaire.

FAKE OFF

Si ces 19 ingrédients étaient utilisés en 2015 aux Etats-Unis, rien n’assure qu’ils sont utilisés en France pour confectionner les frites. Dans l’Hexagone, le TBHQ n’est pas utilisé. Ce conservateur « n’entre pas dans la composition de nos frites », détaille un représentant de McDonald’s France à 20 Minutes.

Quant au diméthylpolysiloxane, il « n’est pas un ingrédient » des frites, précise McDonald’s France, mais « il est présent en infime quantité dans l’huile de cuisson. » Cet ajout permet d’éviter « les projections et les risques de brûlures des équipiers » (le personnel qui prépare les repas). McDonald’s souligne que l’utilisation de cet additif est « autorisée par la Commission européenne. »

Un autre additif, le E450, est utilisé « en faible quantité pour éviter que les pommes de terre coupées ne brunissent lorsqu’on les laisse à l’air libre. »

Alors, que contiennent les frites McDo en France ?

« Nos frites sont composées de trois ingrédients principaux : pommes de terre 100 % françaises, huiles et sel », détaille l’enseigne. L’huile de friture est composée d’un mélange d’huile de colza et de tournesol, « qui garantit leur saveur et leur croustillance. » On trouve en plus le E450 et le diméthylpolysiloxane, déjà mentionnés. Enfin, « du dextrose, un sucre naturel qui permet de garantir une qualité et une couleur homogène des frites toute l’année peut être ponctuellement ajouté », ajoute la marque de restauration.

En France, McDonald’s n’ajoute pas des « agents de saveur, ni des arômes artificiels, ni des additifs d’origine animale » à la préparation de ses frites.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Réagissez dans les commentaires ou envoyez un mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.