Rome sous la neige, le 26 février 2018.
Rome sous la neige, le 26 février 2018. — SIPA

METEO

VIDEO. Vague de froid: Le «Moscou-Paris» fait une vingtaine de morts dans une Europe qui claque des dents

De la Baltique à la Méditerranée, l'Europe reste saisie ce mardi par un froid glacial venu de Sibérie qui a fait une vingtaine de morts en quatre jours...

« La Bête de l’Est » au Royaume-Uni, « L’Ours de Sibérie » aux Pays-Bas, le « canon à neige » en Suède ou le « Moscou-Paris » en France… Quel que soit son nom, la vague de froid qui déferle actuellement sur l’Europe fait craindre, en particulier, pour la santé des plus fragiles, des sans-abri ou des personnes âgées.

>> A lire aussi : Grand froid: Le nombre de départements en alerte passe à 68, un SDF retrouvé mort en Savoie

Des craintes avérées puisqu’au moins 19 personnes ont péri à cause du froid depuis vendredi : neuf en Pologne (cinq durant la nuit de lundi à mardi), trois en France (des sans-abri), quatre en Lituanie, deux en Roumanie (parmi lesquelles une femme de 83 ans retrouvée recouverte par la neige dans la rue), et un sans-abri en Italie.

Un enfant fait du patin à glace sur une route naturellement gelée aux Pays-Bas, le 27 février 2018.
Un enfant fait du patin à glace sur une route naturellement gelée aux Pays-Bas, le 27 février 2018. - AFP

Des mesures en série pour protéger les sans-abri

Et alors que le mercure continue de chuter, les appels à la vigilance pour les sans-abri se multiplient d’un bout à l’autre de l’Europe. En Belgique, une mesure inédite prise durant le week-end à Etterbeek contraint les sans-abri à rejoindre un refuge et fait tache d’huile. Namur, Charleroi ou Verviers (sud) ont ainsi autorisé leur police locale à agir en ce sens.

>> Belgique: Un arrêté du maire autorise l'arrestation des SDF pour les obliger à dormir au chaud

A Rome, 400 places supplémentaires ont été ouverte aux sans-abri, portant le total à 1.700. A Berlin, où les centres d’accueil étaient pleins à 90 %, 100 lits supplémentaires ont été ajoutés. En France, les trois quarts du pays faisaient l’objet d’un plan Grand froid pour héberger les sans-abri et 5.344 places supplémentaires ont été débloquées, dont 1.751 à Paris.

Aéroports fermés, écoles sans chauffage et accidents de la route

A noter que partout en Europe, neige et verglas affectent encore les transports, avec des retards ou annulations comme à l’aéroport londonien de Heathrow, où British Airways a annulé 60 vols, ou celui de Nice, sur la Côte d’Azur française.

>> Nice: La neige perturbe l’aéroport qui a dû fermer ses pistes

En Italie, l’aéroport de Naples a été fermé lundi. A Turin, une stalactite de glace a chuté depuis un pont sur le périphérique et suscité une grosse frayeur à un conducteur en faisant exploser son pare-brise. En Croatie, la ligne ferroviaire Zagreb-Split était coupée ce mardi matin. En Roumanie trois ports sur la Mer Noire étaient fermés, tout comme l’aéroport de Varna dans l’est de la Bulgarie.

Quant aux accidents de la route, ils se sont multipliés en Allemagne, notamment sur la côte baltique, ou en Suède. Les établissements scolaires restaient aussi perturbés : crèches et écoles sont fermées à Naples et dans de nombreuses villes italiennes, dans l’ouest de la Bosnie ou le nord-est et le sud de la Bulgarie. En Albanie, de nombreuses écoles gardent aujourd’hui portes closes faute de chauffage.

De la neige à Ajaccio et un -38°C à Glattalp, en Suisse

Coté température ce mardi, Rome a connu sa première neige en six ans et il a fait -40°C à moins de 100 km de Venise dans la nuit de dimanche à lundi, à Dolina Campoluzzo (1.768 m d’altitude). En Suède, -39,6°C ont été relevés lundi en Laponie et l’Autriche a enregistré -25,4°C à Flattnitz (sud), un record pour un mois de février.

Un champ couvert de glace près du village de Druzhnyi, à 35 km de Minsk, le 27 février 2018.
Un champ couvert de glace près du village de Druzhnyi, à 35 km de Minsk, le 27 février 2018. - Sergei Grits/AP/SIPA

En France, qui n’avait pas connu un tel froid à pareille époque de l’année depuis 2005, la baie d’Ajaccio en Corse était couverte de neige mardi matin, du jamais vu en trente ans. En Allemagne, il a fait durant la nuit de lundi à mardi -30,5°C au sommet du Zugspitze (2.962 m, plus haute montagne du pays), un record depuis plus de cent ans à cette période de l’année.

>> Corse: Les plages d'Ajaccio recouvertes de neige

Au Royaume-Uni, 5 à 10 cm de neige étaient attendus par endroits. Les journaux publiaient des photos de canotage sur la rivère Cam enneigée ou de vagues gelées à Weston-super-Mare. Enfin, en Suisse, il a fait -38°C à Glattalp (1.850 m d’altitude), endroit inhabité coutumier des extrêmes.