Rennes: Le métro et les escalators au ralenti pour limiter la consommation électrique

FROID La première alerte Ecowatt de l'hiver a été déclenchée...

Camille Allain

— 

Illustration d'une station de métro de la ligne A, à Rennes.
Illustration d'une station de métro de la ligne A, à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Vous ne vous en êtes peut-être pas aperçu. Mais ce jeudi matin, le métro de Rennes a légèrement ralenti son allure, tout comme les escalators installés dans les stations. Décidée par Keolis, cette baisse a pour but de réduire la consommation électrique de l’opérateur de transport en commun, alors que la région Bretagne doit faire face à un pic de consommation en raison de la vague de froid.

La mesure a été prise en accord avec EcoWatt Bretagne. Ce service d’alerte géré par RTE (Réseau transport électricité) a été déclenché pour la première fois depuis plusieurs hivers. En 2012 et 2013, la même mesure avait été prise par Keolis. La vitesse du métro avait alors été abaissée de 10 % (54 km/h au lieu de 60). « Le trajet augmente de deux secondes entre chaque station. C’est imperceptible pour l’usager », assurait à l'époque l'exploitant du réseau Star. L’opération avait alors permis d’économiser « de 300 à 500 kilowatts sur l’ensemble de la journée », selon Keolis.

Une consommation qui reste élevée

Dépendante des régions voisines, la Bretagne affichait ce matin une consommation « trop importante » selon RTE, qui invitait les habitants à adopter des petits gestes citoyens. La consommation devrait également être élevée ce jeudi soir ainsi que vendredi, notamment en raison de la vague de froid persistante.