VIDEO. Nouvelle-Zélande: L'oiseau «le plus seul du monde» est décédé

DISPARITION Les amoureux néo-zélandais de la faune sauvage pleurent la mort de Nigel le fou austral... 

A.Ba.

— 

Un fou vole près des côtes britanniques (illustration).
Un fou vole près des côtes britanniques (illustration). — Ian Evenden/Future Publ/REX/SIPA

Nigel, le fou austral de Nouvelle-Zélande , est mort. Il était surnommé « l’oiseau le plus seul du monde » en raison de l’absence de tout congénère sur l’île où il avait élu domicile. L'oiseau marin a passé des années de sa vie parmi une colonie de faux oiseaux en béton installée là par les défenseurs de l’environnement pour attirer la faune aviaire.

Le volatile antisocial s’était épris de l’un de ces leurres sur l’île de Mana, au large de la côte de Wellington. Il avait été aperçu en train de nicher avec la statue, et même de tenter des accouplements.

>> A lire aussi : Nouvelle-Zélande: Le fossile d’un manchot géant de 1,70 mètre découvert