Les hommes et les personnes dépressives auraient plus de risques de se faire mordre par un chien

ANIMAUX Les morsures de chiens toucheraient presque deux fois plus souvent les hommes que les femmes...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un chien.
Illustration d'un chien. — Brennan Linsley/AP/SIPA

Les chiens auraient davantage tendance à mordre des inconnus, des hommes et des « personnes dépressives » que d’autres individus. Tel est le principal constat d’une étude publiée ce 1er février dans le British Medical Journal. L’étude démontre également qu’un quart des personnes interrogées [385 foyers du comté britannique du Cheshire] avait déjà été mordu au moins une fois par un chien.

Plus de la moitié des personnes mordues ont été victimes d’un animal qu’elles ne connaissaient pas. Mais les sondés étant propriétaires de plusieurs chiens ont pourtant 3,3 fois plus de risque d’être attaqués.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Une fillette sauvée par son chien qui a mordu son agresseur

Un comportement masculin différent face au chien

Les travaux des scientifiques ont donc déterminé que la probabilité de se faire mordre était 1,81 fois plus importante pour un homme que pour une femme. Les auteurs de l’étude n’ont cependant pas pu expliquer les raisons de ce constat. Ils avancent toutefois l’idée d’un comportement masculin différent face au chien ou d’une agressivité de l’animal plus importante vis-à-vis des hommes. Enfin, les patients atteints de dépression ou les personnes sujettes à l’irritabilité ou à l’anxiété présentent un risque accru.

>> A lire aussi : Pyrénées-Orientales: Il décède après avoir été attaqué par ses deux chiens

A noter que, de manière générale, le nombre de victimes de morsures canines serait plus important que ne le montrent la plupart des statistiques. Ces dernières sont en effet souvent basées sur les données relatives à l’hospitalisation des personnes mordues et ne prennent ainsi en compte que les blessures les plus graves.