Strasbourg: Pour des raisons de sécurité, certains chemins dans les forêts vont être provisoirement fermés

SECURITE Une maladie, la chalarose, touche des frênes qui vont être préventivement abattus. En conséquence, certains accès aux forêts strasbourgeoises seront fermés…

G.V.

— 

La Robertsau le 23 11 2010. Dans la forêt de la Robertsau
La Robertsau le 23 11 2010. Dans la forêt de la Robertsau — G. VARELA / 20 MINUTES

Dans le cadre d’une urgence sécuritaire, la ville de Strasbourg va procéder à l’abattage d’arbres atteints de la chalarose, (chalara fraxinea), une maladie fongique. Les arbres atteints dépérissent et présentent le long des chemins un danger pour la sécurité des personnes. Cette maladie, se propage dans toute l’Europe et affecte le frêne, essence majoritaire des forêts périurbaines de Strasbourg. En France, elle est particulièrement présente dans le Nord et l’Est.

>> A lire aussi : Maladie du frêne, on va devoir replanter deux millions d’arbres dans les forêts du Nord

Trois forêts de Strasbourg

Dans un communiqué, la ville indique que « des travaux d’abattage seront réalisés jusqu’au 15 mars, aux abords des routes et lisières puis au niveau de chemins et sentiers fortement fréquentés. Conformément aux préconisations de l’Office National des Forêts, plusieurs chemins vont être fermés. Un plan de circulation temporaire sera mis en place au mois de mars pour chacune des trois forêts périurbaines de Strasbourg (Rohrschollen, Robertsau et Neuhof). » La plus grande prudence est recommandée aux usagers.

Toutefois, les autorités rappellent que « ces mesures temporaires ne remettent pas en cause la démarche engagée dans la Réserve naturelle nationale de la forêt de Neuhof-Illkirch pour élaborer, en concertation avec les usagers, un nouveau plan de circulation. »

>> A lire aussi : Chalara, le tueur en série des forêts britanniques