Circuits courts, commerce équitable... A Guëter!, la marque de yaourts montée par des producteurs d'Alsace et de Lorraine

ALIMENTATION Afin de retrouver « en motivation et en confiance », une cinquantaine d’éleveurs d’Alsace et de Lorraine ont misé sur les circuits courts et le commerce équitable en montant leur propre marque de yaourts…

Bruno Poussard

— 

Les yaourts A Guëter! sont vendus dans plusieurs enseignes de supermarchés dans le Grand Est.
Les yaourts A Guëter! sont vendus dans plusieurs enseignes de supermarchés dans le Grand Est. — Facebook A Güeter.
  • Début 2016, des producteurs du Haut-Rhin ont décidé de monter une marque de yaourts produits à partir de leur lait.
  • Un an et demi plus tard, ils ont lancé, avec leurs homologues de Meurthe-et-Moselle, la commercialisation dans le Grand Est.

Christophe Bitsch est rôdé au petit jeu de l’interview. A bientôt 32 ans, ce producteur laitier du Haut-Rhin n’hésite pas à prendre la parole pour les yaourts A'Guëter!. Montée localement avec le lait de 50 éleveurs alsaciens et lorrains, la marque de desserts aux trois parfums (sucre, framboise, et pomme-cannelle) a envahi les rayons du Grand Est depuis octobre 2017.

L’idée de la création de la marque est née dans une réunion syndicale départementale début 2016, après des années de crise. « Ça venait d’un besoin de retrouver en motivation et confiance, raconte Christophe Bitsch, basé à Obermorschwiller. Quand c’est valorisé, ça donne envie en bout de chaîne. Et ça redonne du sens. Mais on ne sauve pas encore les exploitations avec ça. »

Obermorschwiller dans le Haut-Rhin.
Obermorschwiller dans le Haut-Rhin. - Maps4News

Des produits « simples et bons, sans conservateur »

En misant sur les circuits courts et le commerce équitable, les éleveurs tirent 0,50 euro (contre 0,30) des litres de lait utilisés pour la fabrication de ces yaourts finalement vendus de 1,49 euro à 1,59 euro les deux en supermarché. Des prix fixés par les agriculteurs, comme le nom de la marque ou le cahier des charges transmis à leur laiterie Eurial pour la production des yaourts.

« Le local, c’est génial », s’amuse Christophe Bitsch à propos de la simplification de la chaîne et des produits « simples et bons, sans conservateur » de plus en plus recherchés par les consommateurs. Et s’il s’en réjouit autant, c’est que la création de la marque permet aussi à ces agriculteurs du Grand Est d’aller directement à la rencontre des clients, l’autre finalité.

Ils ont été nos partenaires du début à la fin. Ils nous ont notamment permis de choisir parmi plusieurs recettes. »

 

Des actions de promotion des éleveurs dans les supermarchés

Basés dans le Haut-Rhin et en Meurthe-et-Moselle (tandis que leur laiterie est à Château-Salins en Moselle), les producteurs s’organisent aussi pour sillonner les supermarchés du Grand Est où leur marque est distribuée. Christophe Bitsch ajoute : « On est plus authentiques que des vendeurs et on sait de quoi on parle quand il faut expliquer le processus de A à Z avec transparence. »

On a dû apprendre des métiers nouveaux, mais le gros avantage, c’est que l’agriculteur sait s’adapter à tout, rien ne nous faire peur. »

Ces actions de promotion et la couverture médiatique ont permis à leurs ventes de rapidement décoller. Sans jamais brader leurs prix, 150.000 pots ont été vendus en moins de trois mois dans les supermarchés régionaux des trois enseignes ciblées au départ (Leclerc, U et Cora), un réseau en pleine croissance : « On a même été contactés par des magasins parisiens. »

En fait, on a réussi à inverser le rapport de force. Avec une image locale, on est plus puissants à la négociation. »

Les objectifs initiaux visant à pérenniser la chaîne de production de leur laiterie sont en tout cas largement atteints. De nouveaux parfums (dont nature sans sucre ou pain d’épices en fin d’année) seront bientôt lancés. Et les agriculteurs ont largement de la marge devant la demande. A cette heure, le lait destiné à ces yaourts ne représente pas plus de 2 % de leur production.

>> Bonus: Reste maintenant à savoir si David Beckham ne pourrait pas aussi en faire un peu de promo ?