VIDEO. Pic de crue du Rhin: Navigation stoppée et ouverture du polder d'Erstein

INTEMPERIES Afin de tenter de baisser légèrement le niveau du Rhin en crue, une grande zone de rétention a été mise en eau ce mardi matin au niveau d'Erstein, à 20 kilomètres au sud de Strasbourg...

Bruno Poussard

— 

L'entrée du polder d'Erstein au sud de Strasbourg dans le Bas-Rhin. Lancer le diaporama
L'entrée du polder d'Erstein au sud de Strasbourg dans le Bas-Rhin. — B. Poussard / 20 Minutes.
  • Côté alsacien comme côté allemand, le Rhin est en crue ce mardi, et le pic est attendu dans l'après-midi au niveau de Strasbourg.
  • Face à la montée du niveau des eaux, la navigation est interdite tandis qu'une zone de rétention d'eau de 600 hectares a été ouverte.

Plus question de pénétrer dans la réserve naturelle de la forêt d’Erstein, à une vingtaine de kilomètres au sud de Strasbourg. Depuis lundi, l’espace de 600 hectares ( nommé polder) est réquisitionné pour retenir jusqu’à 7,8 millions de mètres cubes d’eau du Rhin face à la crue. Aux entrées fermées par des grilles, des gendarmes s’assurent de la sécurité des lieux.

>> A lire aussi : Faut-il s'attendre à une crue du Rhin dans les prochaines heures?

De l’autre côté de la centrale hydroélectrique de Gerstheim voisine, les berges sont par ailleurs interdites d’accès. Rares sont les curieux à s’arrêter. Le long du fleuve, un peu plus au sud, les représentants des Voies navigables de France (VNF) accompagnés de pompiers surveillent le remplissage du polder d’Erstein depuis l’ouverture des vannes à 9h ce mardi matin.

Des rétentions d’eau visant à baisser le niveau du fleuve en aval

Avec 250 m3 aspirés chaque seconde jusqu’à ce soir dans la zone, cette mise en eau du polder (construit dans les années 1990) pourrait permettre de baisser jusqu’à dix centimètres le niveau du Rhin en aval d’Iffezheim et ainsi permettre de protéger les habitants et habitations les plus proches du fleuve, notamment côté allemand où les digues sont moins nombreuses.

« Mais il y a aussi des villes concernées côté français, insiste Eric Schmitt, directeur adjoint des unités territoriales de VNF. Je pense à un restaurant de Lauterbourg dont la cave pourrait prendre l’eau cette nuit. » Le pic de cette crue décenalle (qui a une chance sur dix d’intervenir chaque année) est attendu entre 16h et 17h sur Strasbourg. Un peu plus tard dans le nord de l’Alsace.

La navigation interdite pour peut-être 48h environ

Convoqués par la préfecture du Grand Est, les acteurs de gestion du Rhin ont également décidé d’interdire petit à petit la navigation sur le fleuve, de Bâle à Lauterbourg. Une cinquantaine de bateaux seraient à l’arrêt forcé, pour au moins 48h environ. Au sud du polder d’Erstein, le site de l’île du Rohrschollen enfin être aussi mis en eau en cas de besoin dans la même idée.

Les gendarmes sont parfois présents à des entrées (fermées) du polder d'Erstein pour s'assurer que personne n'y pénètre en cette période de crue du Rhin.
Les gendarmes sont parfois présents à des entrées (fermées) du polder d'Erstein pour s'assurer que personne n'y pénètre en cette période de crue du Rhin. - B. Poussard / 20 Minutes.

Sur Strasbourg, peu d’impacts de cette crue sont néanmoins attendus, à l’exception de débordements possibles au niveau du jardin des Deux-Rives, dont la passerelle au-dessus du fleuve a été fermée. Non loin lundi après-midi, la porte de garde a par ailleurs été mise en place afin d’isoler, par précaution, le grand bassin dédié à la partie pétrolière du port de Strasbourg.

Si la pluie a cessé ce mardi, l’eau s’est invitée depuis un moment dans la plaine d’Alsace et ses parcelles. Conjuguée avec la fonte des neiges causée par un redoux, la météo a entraîné l’augmentation progressive (la deuxième en janvier) du niveau des cours d’eau. « Les modèles de prévision de propagation des crues divergents ont rendu la gestion de l’épisode difficile », insiste Eric Schmitt.