Les élevages d'animaux à fourrure bientôt interdits en Norvège

Norvège C'est un petit parti politique qui est à l'origine de cette décision...

N.R. avec AFP

— 

Un renard polaire photographié en 2010 dans un élevage en Norvège.
Un renard polaire photographié en 2010 dans un élevage en Norvège. — HEIKO/NTB SCANPIX/SIPA

En Norvège, un accord politique va réjouir les défenseurs des animaux. Après avoir accepté de rejoindre le gouvernement dimanche, le parti Libéral (centre-droit) a obtenu en échange le démantèlement des élevages d’animaux à fourrure dans le pays. Ces établissements seront obligés de fermer d’ici 2025.

Comme le note Le Monde, le business de la fourrure n’est pas anecdotique en Norvège. « Le pays abrite 200 à 250 fermes, qui exploitent 610.000 visons et 150.000 renards » rappelle le site du quotidien. Avec cette décision, la Norvège rejoint la Grande-Bretagne, la Croatie, ou encore les Pays-Bas qui ont adopté une interdiction similaire.

>> VIDEO. Fermes à visons: Une association dévoile des images chocs

En France, l’élevage de fourrure reste légal. Plusieurs associations, comme PETA ou L214, dénoncent la persistance de cette pratique. Mi-décembre, L214 avait d’ailleurs dévoilé une vidéo d'un élevage de lapins dans le sud-ouest. Ces animaux, utilisés pour leur fourrure, ne voient jamais la lumière du jour selon l’association.