Saint-Malo : Une route fermée trois mois pour laisser les crapauds copuler

NATURE L'axe traverse une zone appréciée des batraciens...

Camille Allain

— 

Illustration d'un crapaud au bord d'une route. Ici en Allemagne.
Illustration d'un crapaud au bord d'une route. Ici en Allemagne. — Patrick Pleul / DPA / AFP

Ils seront plus tranquilles. A compter de lundi, la mairie de Saint-Malo a prévu de fermer une route pour laisser les crapauds se reproduire. L’axe reliant le hameau du Minihic à La Varde sera interdit à la circulation pendant trois mois.

Déjà un exemple près de Rennes

L’initiative peut faire sourire, mais invite aussi à réfléchir. Construite sur la pointe de la Varde, espace naturel sensible classé Natura 2000, la petite route traverse une importante zone de migration de crapauds et de tritons palmés. Ces derniers y ont trouvé un lieu idéal pour se reproduire.

>> A lire aussi: Une route barrée pour laisser passer les grenouilles

Chaque passage de véhicules motorisés peut provoquer un véritable massacre pour ces deux espèces, inscrites sur la liste rouge européenne et mondiale de l’Union internationale pour la conservation de la nature. Déjà en vigueur l’an dernier, l’interdiction de circulation a cette année été étendue à trois mois.

Pour éviter de fermer un axe très fréquenté, le département d’Ille-et-Vilaine avait effectué d'importants travaux sur la commune de Vern-sur-Seiche l’an passé. La collectivité avait construit des tunnels sous la route pour permettre le passage des batraciens. Les scientifiques estiment que plus d’un millier d’animaux mourraient écrasés en quelques semaines avant l’installation de ces « crapauducs ».