VIDEO. Alsace: Un clip de rappeurs franco-allemands pour demander la fermeture de la centrale de Fessenheim

MILITANTISME Dans un clip franco-allemand, les deux frères jumeaux du groupe Zweierpasch rappent leur volonté de voir la centrale nucléaire de Fessenheim fermée au plus vite en Alsace...

B.P.

— 

Les rappeurs franco-allemands de Zweierpasch dans leur clip sur Fessenheim.
Les rappeurs franco-allemands de Zweierpasch dans leur clip sur Fessenheim. — Capture d'écran / Page Facebook Zweierpasch.

« Nombre de personnes vivant dans un rayon de 30 kilomètres : 980.000. » Ainsi débute le clip intitulé «Stop Fessenheim» publié mardi soir, et déjà vu par plus d’un millier de personnes 16 heures du plus tard. Dans celle-ci, les deux rappeurs du groupe Zweierpasch demandent la fermeture de la centrale nucléaire alsacienne.

Des frères jumeaux franco-allemands et rappeurs

« Stop Fessenheim stop ! Il faut fermer la centrale. Chaque instant peut être fatal », chantent les deux frères jumeaux qui se décrivent « poétiques, politiques, progressistes ». S’ils ont voulu filmer devant la centrale, les rappeurs qui chantent en français et en allemand n’en ont pas néanmoins eu l’autorisation, expliquent-ils dans la vidéo repérée par les Dernières Nouvelles d'Alsace.

Et les deux membres de Zweierpasch, en plein lancement d’une tournée après la sortie d'un autre son en décembre, de conclure dans leur dernière production reprenant d’ailleurs également le discours de François Hollande affirmant la fermeture pour fin 2016 : « Indignez-vous en Pays de Bade et en Alsace. Fermons la centrale, à l’attaque, payons d’audace. »