Bretagne: Des pêcheurs lourdement condamnés pour s'être aventurés dans une zone interdite

JUSTICE L'un d'entre eux a même écopé de prison avec sursis...

C.A.

— 

Un pêcheur à pied présente des palourdes dans ses mains. Ici dans la baie du Mont Saint-Michel.
Un pêcheur à pied présente des palourdes dans ses mains. Ici dans la baie du Mont Saint-Michel. — C. Allain / 20 Minutes

En voulant gagner un peu plus, ils ont beaucoup perdu. Lundi, douze pêcheurs professionnels ont été condamnés à de fortes amendes pour avoir prélevé des palourdes dans une zone interdite du golfe du Morbihan.

De nuit, avec masque et tuba…

Ces derniers avaient été contrôlés par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage en 2016. Certains pêchaient de nuit, rapporte Le Télégramme, d’autres utilisaient des masques et des tubas pour pêcher avant la marée basse et ainsi maximiser leur récolte. Pris en flagrant délit à plusieurs reprises, les pêcheurs ont écopé d’amendes entre 1.000 et 5.000 euros. Ils devront également verser des dommages et intérêts au comité local des pêches, qui s’était porté partie civile. Multirécidiviste, l’un d’eux écope de prison avec sursis.

La justice reproche aux prévenus d’avoir piétiné une zone protégée connue pour être une réserve importante de plantes marines prisée des oiseaux. Des centaines de kilos de palourdes avaient été extraites de la vasière. Les pêcheurs ont échappé à la suspension de leur licence professionnelle, précise Ouest-France.