VIDEO. Côte d'Azur: A Grasse, on pourra bientôt trier ses déchets contre des cadeaux (via un système unique en France)

ENVIRONNEMENT Un dispositif connecté va être installé sur les bornes de collecte, dans toute la communauté d'aglomération...

Fabien Binacchi

— 

Le dispositif connecté se fixe sur les conteneurs existants
Le dispositif connecté se fixe sur les conteneurs existants — Terradona
  • La communauté d’agglomération des Pays de Grasse adoptera dès le printemps 2018 le système Cliiink sur ses conteneurs de collecte du verre.
  • Le dispositif connecté permet aux habitants de cumuler des points pour chaque déchet trié et d’obtenir des cadeaux.

Monaco lui grillera la politesse de quelques semaines. Mais en mars 2018, un mois après la Principauté, la communauté d’agglomération des Pays de Grasse deviendra bien la première collectivité de France à adopter Cliiink, un nouveau système de collecte des déchets où le tri… fait gagner des cadeaux.

>> A lire aussi : Trois bonnes résolutions à prendre d'urgence en région Paca pour combler le retard en matière de tri sélectif

« Le dispositif fait l’objet d’un brevet au niveau mondial. Chaque habitant peut s’identifier via une application smartphone et à chaque contenant déposé, un point est crédité. Leur cumul permet ensuite d’obtenir des offres chez des commerçants locaux », présente Lionel Maddalone de la société Terradona qui développe ce dispositif.

Réductions ou places de cinéma offertes

Pour 20 points, par exemple, les bons trieurs pourront avoir droit à 10 % de réduction chez un équipementier sportif ou à une place de cinéma gratuite. En mars, seul le verre sera concerné dans plus d’une centaine de conteneurs des Pays de Grasse. Mais, à terme, papier, plastique et cannettes pourront aussi être déposés contre des points.

Un bon moyen de pousser les citoyens à trier plus. D’autant plus que la région Paca est l’un des plus mauvais élèves en la matière, avec 23 kg de déchets traités par an et par habitant, contre 47,6 kg de moyenne nationale.

Incitation au tri et « pouvoir d’achat en plus »

Grasse serait même très à la traîne avec seulement 10 kg. Il y a donc urgence. « Cette action est vertueuse puisqu’elle donne du pouvoir d’achat aux personnes s’impliquant en faveur du tri et dynamise le commerce local », pointe Jérôme Viaud.

Convaincu, le maire (LR) de la cité des parfums et président des Pays de Grasse interviendra d’ailleurs au Salon des maires, à Paris mardi, pour défendre la solution Cliiink.