Strasbourg: Des vélos et des panneaux routiers découverts au fond de l'Ill en centre-ville

POLLUTION Dans une grande collecte participative sur les quais de l'Ill et dans l'eau par des plongeurs, près de 300 citoyens bénévoles ont récolté de très nombreux déchets en plein centre-ville de Strasbourg...

Bruno Poussard

— 

Quelques déchets récupérés au fond de l'Ill, dans le centre-ville de Strasbourg. Lancer le diaporama
Quelques déchets récupérés au fond de l'Ill, dans le centre-ville de Strasbourg. — Photo Jean-Baptiste Gernet / Page Facebook.

Avec près de 300 participants, la grande opération de nettoyage des rives et du lit de l’Ill initiée par Alsace Nature dans le centre de Strasbourg a été un franc succès populaire, notamment auprès des jeunes, samedi après-midi, sur les bords et dans le canal.

Moins pour le gros volume de déchets collectés. Sur un kilomètre environ, du quai Finkmatt jusqu’au pont Royal, les citoyens bénévoles accompagnés d’une équipe de plongeurs ont pu mesurer la forte pollution toujours d’actualité en plein centre-ville…

Des barrières de travaux et une poubelle

Vélos, poubelle, panneaux routiers, brouette, trottinette ou barrières de travaux ont notamment été retrouvés au fond de l’eau. « Au sol, on a aussi ramassé beaucoup de mégots, papiers, emballages et sacs, bouteilles plastiques ou canettes métalliques », complète Hugo Mairelle, du groupe jeune de l’association écologiste.

Des plongeurs ont permis de nettoyer les fonds du canal de l'Ill sur un kilomètre à Strasbourg.
Des plongeurs ont permis de nettoyer les fonds du canal de l'Ill sur un kilomètre à Strasbourg. - Photo H. Mairelle.

>> A lire aussi : Strasbourg: Une grande opération de nettoyage et de collecte de déchets qui traînent au fond de l'eau

Dans un post Facebook publié dimanche soir sur l’événement, Alsace Nature a ainsi précisément parlé de 70 bouteilles de verre, 60 en plastique ou encore 5.500 mégots retrouvés. En ajoutant, parmi les « atypiques », un jean, un sac à dos, des couvertures ou un baril d’olives de plusieurs kilos. Ou encore 26 sacs d'ordures variées.

Le plastique, une menace pour la planète et la santé

En marge de la collecte, leurs partenaires de Zéro déchet Strasbourg, organisateurs d’un ramassage au plan d’eau de la Ballastière un peu plus tôt, en ont profité pour tenir sur une conférence sur « la menace plastique », au Shadok dimanche. Pour mieux comprendre, largement, les dangers d’une telle pollution et tenter de repenser sa consommation personnelle.

>> A lire aussi : Strasbourg: Des moules et des caddies retrouvés au fond d'un bassin dans le centre

Répartis dans différentes grandes poubelles après la collecte, les déchets ramassés en centre-ville de la capitale alsacienne ont, eux, été transportés dans des bennes dédiées en déchetterie. Après cette première expérience grande collecte, d’autres opérations devraient «fort probablement» suivre, selon Alsace Nature. C’est que les canaux sont nombreux, à Strasbourg.