Gap: La sécheresse fait planer le risque d'une pénurie d'eau potable

EAU S’il ne pleut pas d’ici un mois, les réserves d’eau potable du chef-lieu des Hautes-Alpes seront à sec…

M.C.

— 

Illustration eau du robinet
Illustration eau du robinet — FRED TANNEAU / AFP

L’inquiétude gagne du terrain à Gap, dans les Hautes-Alpes, rapporte La Provence dans son édition du jour. La sécheresse a des conséquences très concrètes dans ce qui constitue le chef-lieu du département.

>> A lire aussi : La sécheresse perdure, les Alpes-Maritimes en «crise»

Il faut de la pluie d’ici les 30 prochains jours

En effet, selon le quotidien régional, les réserves d’eau potable de cette commune de 41.000 habitants se vident petit à petit, au point que la ville pourrait connaître prochainement une pénurie, privant les Gapençais d’eau au robinet.

Cette problématique pourrait survenir si aucune précipitation ne survient dans les trente prochains jours, à moins de puiser dans les nappes phréatiques. Depuis plusieurs jours, les rues ne sont plus nettoyées.