VIDÉO. Elevage: Un cheval au visage modifié alerte les vétérinaires

FAKE OFF L’apparence de l’animal surprend…

Mathilde Cousin

— 

Capture d'écran de la vidéo présentant El Rey Magnum.
Capture d'écran de la vidéo présentant El Rey Magnum. — Vimeo / Orrion Farms LLC
  • La photo d’un cheval au visage déformé fait le tour d’Internet.
  • Il ne s’agit pas d’un montage.
  • Des vétérinaires se sont inquiétés pour la santé de l’animal.

Cette fois-ci, Photoshop n’y est pour rien. Le visage d’un cheval au nez allongé et fin accompagné d’un front proéminent est devenu viral sur Internet après une alerte lancée par des vétérinaires.

Et ce n’est pas un montage : ce poulain, prénommé El Rey Magnum, est élevé par Orrion Farms, une ferme américaine spécialisée dans les pur-sang arabes. Ses parents ont été soigneusement sélectionnés pour obtenir ce résultat : sa mère, Cirque du soleil BF, possède déjà un bout du nez fin et élancé. El Rey Magnum est issu d'une lignée de pur-sang. 

« Souvent, vous allez avoir un visage exceptionnel, comme celui qu’il a, mais ils n’ont pas un bon corps, ils n’ont pas un bon port de queue, ils ne tiennent pas leur tête droite, explique Doug Leadley, un des responsables d’Orrion Farms. Lui, il (El Rey Magnum) a tout cela. » Le poulain vaudrait déjà plusieurs millions de dollars.

>> A lire aussi : Serbie: Des clubs zoophiles à Belgrade? L'affirmation est douteuse

El Rey Magnum a attiré l’attention du monde entier quand ses éleveurs ont publié sa photo et une vidéo, vue 290.000 fois, le présentant.

 

El Rey Magnum

Une publication partagée par Orrion Farms (@orrionfarms) le 9 Oct. 2017 à 9h00 PDT

Ces images ont provoqué de nombreux commentaires hostiles. Face au tollé, les responsables de la ferme ont supprimé la page du cheval sur leur site Internet.

Des risques pour sa santé ?

Dans un article publié le 14 octobre, des vétérinaires britanniques se sont émus de l’aspect de l’animal, s’inquiétant de potentiels risques pour sa santé. « J’imagine que ce cheval pourrait avoir des problèmes respiratoires, développe Jonathan Pycock, président de l’association vétérinaire équine britannique, au Veterinary Record, la revue de l’association vétérinaire britannique. Il faudrait faire des tests pour s’en assurer, mais on ne peut affirmer que de tels problèmes ne vont pas se développer. » Un vétérinaire américain cité par la revue explique, lui, que le poulain ne souffre pas de troubles médicaux ni de problèmes respiratoires.

Une pratique rare

De telles pratiques extrêmes de sélection sur des critères esthétiques restent rares, confirment des vétérinaires américains. Dans le monde des pur-sang, l’usage est plutôt de sélectionner les animaux en fonction de leurs performances sportives. Pas encore commencée, la carrière d’El Rey Magnum est déjà au centre de toutes les attentions…

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.

Vous souhaitez que l’équipe vérifie une information ? Réagissez dans les commentaires ci-dessous ou envoyez un mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.