Un sophora du Japon, mais planté en Alsace, bien parti pour être élu arbre de l’année

BELLE PLANTE L’arbre du cimetière de Bollwiller, dans le Haut-Rhin, âgé de 152 ans, est en tête des votes d’un concours en ligne…

A.I.

— 

Un sophora du Japon, mais planté en Alsace, bien parti pour être élu arbre de l'année.
Un sophora du Japon, mais planté en Alsace, bien parti pour être élu arbre de l'année. — Capture d'écran - http://www.arbredelannee.com

On a peut-être trouvé de quoi remonter le moral des Alsaciens, chagrinés par l’accident qui a coupé en deux, lundi matin, le sapin de Noël qui devait trôner sur Strasbourg pendant le marché de Noël.

L’arbre de l’année pourrait être alsacien. Le sophora du Japon du cimetière de Bollwiller, dans le Haut-Rhin, est en tout cas bien parti pour être élu dans le cadre de concours « arbre de l’année 2017 » proposé sur Internet par l’Office national des forêts et le magazine Terre Sauvage.

Il est actuellement en tête des votes des internautes, avec plus de 2.000 voix ce mardi matin.

Sacrées mensurations

Ce sophora japonica pleureur est âgé de 152 ans et présente des dimensions imposantes avec 1,40m de circonférence pour 7m de haut. « Ce sujet est exceptionnel par l’envergure de sa ramure et par l’étrangeté de ses formes qui semblent enserrer la croix sur laquelle il pousse. Malgré quelques charpentières sèches, le tronc principal semble sain et l’ensemble dégage une impression de majesté », peut-on lire sur le site du concours.

Vieille branche, belle plante, qui récoltera bientôt les lauriers de la victoire ? Le public peut voter pour son arbre préféré jusqu’au 1er décembre. Résultat du concours le 19 décembre.