VIDEO. Yvelines: Deux militants de l'association L214 condamnés à une amende pour intrusion dans un abattoir

JUSTICE Ils devront s'acquitter d'une amende de 6.000 euros dont 5.000 avec sursis pour « violation de domicile »...

20 Minutes avec AFP

— 

L'association L214 dénonce dans une vidéo le traitement réservés aux cochons dans des élevages bretons
L'association L214 dénonce dans une vidéo le traitement réservés aux cochons dans des élevages bretons — Capture d'écran - L214

Le tribunal correctionnel de Versailles a condamné ce lundi deux militants de l’association L214 qui avaient caché des caméras dans un abattoir des Yvelines, filmant notamment l’étourdissement des porcs, à une amende de 6.000 euros dont 5.000 avec sursis pour « violation de domicile ».

>> A lire aussi : Souffrance animale : Sébastien Arsac, le Mr investigation de L214, n’est pas près de s’assagir

Les deux hommes ont été relaxés pour le chef de « tentative d’atteinte à la vie privée ». Une même amende de 15.000 euros, dont 10.000 avec sursis, avait été requise contre eux le 4 septembre par le parquet.

L214 a mené plusieurs actions en justice contre des abattoirs ou élevages pour mauvais traitements ou actes de cruauté envers animaux. Depuis 2008, l’association a mis en ligne des dizaines de vidéos d’élevages et d’abattoirs. Elle a aussi lancé de nombreuses pétitions : contre l’abattage sans étourdissement préalable, contre l’abattage des vaches qui attendent des petits ou encore contre le gazage des cochons au CO2.