Savoie: Deux loups abattus après des attaques de troupeaux

ANIMAUX Des autorisations «de tirs de défense renforcée» ont été délivrées après des attaques récurrentes sur des troupeaux…

20 Minutes avec agences

— 

Illustration d'un loup.
Illustration d'un loup. — Gary Kramer/AP/SIPA

Deux loups ont été abattus en Savoie, mardi à Valloire et jeudi à La Léchère, dans le cadre des opérations autorisées en cas d’attaques de troupeaux, a annoncé ce vendredi la préfecture de ce département.

Le premier animal tué est un jeune adulte femelle de 25 kilos et le deuxième un jeune adulte mâle de 35 kilos, précise le communiqué.

Les cadavres ont été pris en charge par les agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) et ont été déposés jeudi au laboratoire départemental d’analyses vétérinaires de la Savoie pour des prélèvements.

>> A lire aussi : Languedoc : Épuisés par les attaques de loups, 200 éleveurs de brebis montrent les crocs

Des attaques récurrentes

Les opérations ont été mises en œuvre par les lieutenants de louveterie intervenant sur ces deux secteurs, avec le concours de chasseurs habilités.

Ces abattages font suite à la délivrance d’autorisations « de tirs de défense renforcée » à des éleveurs victimes d’attaques récurrentes sur leurs troupeaux. La dernière a eu lieu à La Léchère où 320 moutons sont morts et 70 portés disparus, rapporte aussi France 3.

Les deux animaux abattus seront décomptés du quota établi par l’arrêté du 18 juillet dernier fixant à 40 le nombre maximum de loups dont la destruction pourra être autorisée sur le territoire français pour la période allant du 1er juillet 2017 au 30 juin 2018.

>> A lire aussi : Le gouvernement autorise l'abattage de 40 loups