Canicule: «Dès que les températures montent, la moindre étincelle fait tout s’embraser»

INTERVIEW Les épisodes de canicule vont devenir de plus en plus courant selon un spécialiste....

Propos recueillis par Arian Karimi
— 
Canicule dans le Bas-Rhin (Illustration)
Canicule dans le Bas-Rhin (Illustration) — Gilles Varela

Un été, vraiment très chaud. La journée du mardi n’a pas dérogé à la règle avec 20° C dès le matin et 30° C à 38° C l’après-midi, dans de nombreuses régions.

Ces épisodes de chaleurs risquent de se multiplier dans les années à venir selon Frédéric Nathan. Le prévisionniste à Météo France a répondu aux questions de 20 Minutes.

Les fortes chaleurs ressenties au cours des dernières semaines peuvent-elles s’installer dans la durée ?

Ce qui est sûr, c’est que les expertises des climatologues prévoient des épisodes de fortes chaleurs de durée toujours plus longue, liés au réchauffement climatique. Les vagues de chaleurs s’observent tôt dans l’été (comme celle du 18 au 23 juin) et tard en août, ce qui est très rare. Elles s’étalent aujourd’hui dans le temps.

La vague de chaleur qu’on a connue entre le 18 et le 23 juin a été très intense… On a quand même battu de nombreux records de température pour un mois de juin : 36°C à Rouen, 37,5 au Mans, 38,3°C à Avignon. Cependant, on ne peut pas prévoir si le mois d’août sera aussi chaud, il n’y a pas de lien entre les températures ressenties ces dernières semaines et celles à venir.

Quelles seront les conséquences de ces canicules ?

Le problème principal reste la destruction des espèces et la montée des eaux. Le bouleversement de l’écosystème est trop rapide. Aussi, Il est très probable que les feux de forêts se multiplient. Dès que les températures montent, la moindre étincelle, le moindre mégot de cigarette couplé avec le vent fait tout s’embraser.

Ce phénomène semble être global ?

Tout à fait. Ses effets sont encore plus marqués au niveau des calottes polaires. En particulier du côté du Pôle Nord, où la fonte des glaces s’accélère. Le phénomène El Niño dans le Pacifique favorise également la montée des températures depuis longtemps. On a battu énormément de records de température ces dernières années au niveau mondial et celà continue. Par exemple, il y a 3 jours, nous avons battu le record absolu de chaleur en Espagne à Grenade avec 46°C et à Cordoue avec 47°C.