Avec seulement 16.000 tonnes, la production de miel française a été très faible en 2016

APICULTURE C’est 33,5 % de moins qu’en 2015, note la filière apiculture de FranceAgriMer alors que se tiennent jusqu’à samedi soir les APIdays, trois jours de manifestations pour fêter l’abeille…

F.P.

— 

Une abeille qui butine. Illustration;
Une abeille qui butine. Illustration; — Konrad K.

Seize mille tonnes, pas plus. La production de miel en France n’a pas été bonne en 2016. Il s’agit même d’une année exceptionnelle par sa faible production de miel, juge la filière apiculture FranceAgriMer dans une note relayée par Le Figaro et alors que se tiennent, jusqu’à samedi soir, les APIdays, trois jours de manifestations pour fêter l’abeille.

L’année 2015, avec 24.224 tonnes récoltées, avait pourtant redonné un peu d’espoir aux apiculteurs après plusieurs années difficiles. Mais 2016 sonne comme une douche froide : seules 16.099 tonnes ont été récoltées, soit un recul sur le volume produit de 33,5 %.

Une météo 2016 peu favorable

FranceAgriMer pointe comme principal responsable les conditions météorologiques défavorables tout au long de la saison sur l’ensemble de la France. Les pluies printanières pendant certaines floraisons et les sécheresses estivales ont rendu difficile la collecte de pollen et de nectar par les abeilles. FranceAgriMer ajoute au temps d’autres facteurs comme un taux de mortalité élevé dans certaines zones ou une pression plus importante sur les ruchers Vespa velutina en région Bretagne.

L’Unaf (Union nationale de l’apiculture française) avait aussi pointé « la prédation du frelon » comme autre responsable de cette production de miel 2016 si peu quantitative, indique Le Figaro.

Une production en grande partie dans le sud du pays

La production de miel est réalisée en grande partie par des apiculteurs possédant plus de 50 ruches (75,4 % du volume en 2016), poursuit FranceAgriMer dans son étude. La production hexagonale se concentre surtout dans le sud du pays, la région Occitanie ayant produit à elle seule 3.495 tonnes en 2016.