Leonardo DiCaprio et le président du Mexique signent un accord pour sauver une espèce de marsouins

ENVIRONNEMENT L’acteur est un fervent défenseur de l’écologie…

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Leonardo DiCaprio à New York
L'acteur Leonardo DiCaprio à New York — WENN

Leonardo DiCaprio est désormais presque aussi célèbre pour son engagement en faveur de l’écologie que pour ses performances face à une caméra. L’acteur, activiste en faveur de la planète et du climat, vient de signer un nouvel accord historique.

Il s’est entendu avec le président du Mexique, Enrique Pena Nieto, et le milliardaire Carlos Slim, afin d’interdire l’installation des filets maillants dans la partie nord du golfe de Californie, ces derniers mettant en danger une espèce locale de marsouins.

Une espèce menacée

Les marsouins du golfe de Californie sont en voie de disparition, à cause des filets maillants installés illégalement pour pêcher le totoaba, et qui menacent leur existence.

« Le Mexique comprend sa responsabilité en tant que l’un des pays à la biodiversité la plus riche, a confié Enrique Pena Nieto dans un communiqué, ainsi que le relaye notamment le Hollywood Reporter. Voilà pourquoi nous avons souhaité faire cet effort historique afin d’éviter l’extinction d’une espèce unique au monde, et de protéger aussi des écosystèmes importants. »

>> A lire aussi : Leonardo DiCaprio ferait venir une esthéticienne d'Australie pour ses sourcils (la même que Tobey McGuire)