VIDEO. Antarctique: Des scientifiques observent de la glace en «peau de dragon», une première depuis dix ans

ENVIRONNEMENT Le phénomène rare se produit lorsque des vents violents et glacés font disparaître ce qui recouvre l’eau et que celle-ci gèle en étant agitée par les rafales…

20 Minutes avec agence

— 

Un drone piloté par une équipe de scientifiques australiens a filmé en avril 2017 sur la mer de Ross, en Antarctique, d’incroyables images montrant une zone recouverte de glace en « peau de dragon ».
Un drone piloté par une équipe de scientifiques australiens a filmé en avril 2017 sur la mer de Ross, en Antarctique, d’incroyables images montrant une zone recouverte de glace en « peau de dragon ». — IMAS

Un drone piloté par une équipe de scientifiques australiens a filmé en avril dernier sur la mer de Ross, en Antarctique, d’incroyables images montrant une zone recouverte de glace en « peau de dragon ».

Un phénomène rare qui n’avait pas été observé depuis 2007. Rendue publique ce mardi, la vidéo permet de distinguer nettement les formes semblables à des écailles prises par la banquise qui recouvre l’océan à cet endroit.

Des écailles formées par la tempête

C’est aux vents violents qui ont soufflé sur la région que les 27 chercheurs venus de huit pays différents doivent la chance d’avoir pu admirer cette fameuse « peau de dragon ». Celle-ci s’est développée autour du Nathaniel B. Palmer, le bateau hébergeant les membres de la mission destinée à étudier les polynies, ces zones d’eau qui, bien que situées au milieu de la banquise, ne sont pas recouvertes par la glace.

>> A lire aussi : Russie: D’étranges boules de neige apparaissent en Sibérie

Comme l’explique le Daily Mail, les écailles se forment en cas de fortes tempêtes, quand les bourrasques glacées font disparaître ce qui recouvre l’eau et que cette dernière, agitée par les rafales, gèle à son tour en prenant cet aspect si particulier.