VIDEO. Chine: Une tempête de sable plonge Pékin dans un épais brouillard

SOCIETE La visibilité a été réduite à 1 kilomètre ce jeudi, dans la matinée...

20 Minutes avec agences

— 

Une vaste tempête de sable a frappé ce jeudi 4 mai Pékin et le nord-ouest de la Chine.
Une vaste tempête de sable a frappé ce jeudi 4 mai Pékin et le nord-ouest de la Chine. — Andy Wong/AP/SIPA

Une vaste tempête de sable a frappé Pékin et le nord-ouest de la Chine ce jeudi où la visibilité a été réduite à 1 kilomètre dans la matinée. La capitale chinoise s’est retrouvée plongée dans un épais brouillard de couleur grège et nombre de résidents qui se sont aventurés à l’extérieur ont dû s’équiper de masques respiratoires ou de foulards pour se protéger le visage.

>> A lire aussi : Chine: Le ciel vire au rouge, les habitants craignent l’apocalypse

Un phénomène aggravé par une désertification toujours plus grande

De telles tempêtes de sable surviennent régulièrement au printemps, quand de violents vents venus du nord et traversant le désert de Gobi soufflent sur Pékin et ses alentours.

Chaque année, ce phénomène saisonnier, qui s’ajoute à une pollution atmosphérique endémique d’origine industrielle, est cependant aggravé par la désertification toujours plus grande des régions du nord de la Chine, fruit d’une campagne de déforestation massive menée au cours des dernières décennies.

Quarante-huit vols ont été annulés

Bilan de cette tempête de mai ? Au moins 48 vols ont été annulés, dont six sur des routes internationales reliant la Chine à d’autres destinations en Asie ou à la Russie, selon le site internet de l’aéroport de Pékin.

Quant à la densité de particules nocives de taille supérieure à 10 microns de diamètre (PM 10), elle a flirté avec les 900 microgrammes/m3. Il s’agit d’un taux près de vingt fois le niveau maximal recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour une exposition de vingt-quatre heures. Les autorités municipales ont ainsi appelé les personnes les plus sujettes aux troubles respiratoires [jeunes enfants et seniors] à ne pas sortir.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Une tempête de sable vue du ciel de Phoenix