VIDEO. Des chercheurs ont créé un papier qui s'imprime à la lumière et réutilisable jusqu'à 80 fois

SCIENCES L'encre sensible aux rayons UV peut être effacée et permet d'écrire jusqu'à 80 fois sur un même bout de papier...

20 Minutes avec agence

— 

Imprimerie du journal Le Monde à Ivry-sur-Seine, dans les environs de Paris, le 27 novembre 2014
Imprimerie du journal Le Monde à Ivry-sur-Seine, dans les environs de Paris, le 27 novembre 2014 — Matthieu Alexandre AFP

Des chercheurs chinois et américains ont mis au point une « encre 2.0 » qui permet d’imprimer sur du papier « nouvelle génération » au moyen des rayons ultraviolets. Le contenu s’efface au bout de quelques jours ou au contact de la chaleur. Le procédé écologique permet même d’écrire sur un seul et même bout de papier jusqu’à 80 fois.

Le papier « a la même apparence et le même toucher que du papier conventionnel, mais peut être imprimé et effacé de façon répétée sans ajout d’encre », a expliqué à Phys.org Yadong Yin, un des auteurs de l’étude.

Texte bleu sur fond blanc

Cette innovation est le fruit des recherches conjointes des chercheurs de l’université de Shandong (Chine), de l’université de Californie à Riverside et du Laboratoire national Lawrence Berkley (Etats-Unis).

>> A lire aussi : Consommer du papier, un crime écologique?

Elle consiste à enduire une feuille de papier blanc avec un mélange de nanoparticules de couleur bleu de Prusse à du dioxyde de titane (TiO2). Une courte exposition aux rayons ultraviolets attire les électrons de dioxydes de titane « vers les nanoparticules de bleu de Prusse les faisant passer du bleu au blanc ». La technique permet d’obtenir soit un texte bleu sur fond blanc, soit le contraire.

>> A lire aussi : Combien de feuilles de papier faudrait-il pour imprimer tout l’Internet?

« Construire une imprimante »

La « réaction » dure environ cinq jours. Pour effacer le papier, il suffit donc d’attendre ou de faire chauffer la feuille à une température de 120°. Le texte disparaîtra intégralement. « La prochaine étape est de construire une imprimante laser compatible avec ce papier pour envisager une production rapide », a expliqué l’un des chercheurs. Imprimer un texte en couleurs fait également partie des futurs axes de recherche.

En attendant, cette innovation pourrait, selon les chercheurs, « avoir un impact économique et environnemental important pour nos sociétés modernes ». En bref, il serait possible d’imaginer utiliser cette encre magique et ces feuilles spéciales pour imprimer des informations temporaires (publicités, journaux, magazines, notes de service, emplois du temps, etc.).