«Avant le déluge» sur France 5: La drôle de vie des docus écolos

TELEVISION Le documentaire avec Leonardo DiCaprio est diffusé ce lundi sur France 5…

Audrey Chauvet

— 

Leonardo DiCaprio dans le documentaire «Avant le déluge» («Before the Flood»).
Leonardo DiCaprio dans le documentaire «Avant le déluge» («Before the Flood»). — National Geographic Films

Leonardo revient pour sauver la planète. Ce lundi, le documentaire Avant le déluge, qui suit l’acteur américain dans ses voyages écolos, est diffusé sur France 5 à 20 h 50. Déjà présenté dans des festivals de cinéma, puis diffusé sur National Geographic et pendant une semaine sur Dailymotion, ce documentaire suit un parcours de diffusion qui n’est pas sans rappeler ceux d’autres films écolos.

>> A lire aussi : Leonardo DiCaprio nous guide sur une planète en péril dans «Before the flood»

Le Web pour toucher la plus large audience

La diffusion gratuite de Avant le déluge sur le Web a été un succès : en l’espace d’une semaine, plus de 60 millions de personnes dans le monde ont suivi Leonardo DiCaprio à travers une planète en péril. Malgré cette large diffusion destinée à sensibiliser un maximum de spectateurs à la protection de l’environnement, France 5 pense avoir un rôle complémentaire à jouer : « Notre chaîne est engagée depuis longtemps sur l’environnement et nous allons toucher encore un large public, différent de celui qui regarde des films sur internet », estime Caroline Béhar, directrice de l’unité documentaire pour France 5 et des acquisitions et coproductions internationales pour France Télévisions.

Ce n’est pas la première fois qu’un documentaire écolo est accessible gratuitement sur le Web. Le photographe et réalisateur Yann Arthus-Bertrand s’en est même fait une spécialité : ses films Home, sorti en 2009, et Human en 2015, ont été intégralement diffusés sur le Web sans laisser la priorité à une diffusion télé ou cinéma. Home a ainsi totalisé 13 millions de vues sur Youtube et le premier volet de Human, libre de droits pour favoriser sa diffusion dans le monde entier, a été vu par plus de 800 000 personnes sur la même plateforme.

Une grille prestigieuse

Cela n’a pas empêché les chaînes de télévision de s’y intéresser : on se souvient que le film Home, diffusé sur France 2 à la veille des élections européennes de 2009, avait rassemblé 8,3 millions de téléspectateurs. Un carton d’audience, qui expliquait pour certains le score historique des écologistes aux européennes le lendemain de la diffusion. Pour Avant le déluge, France 5 a déplié le tapis rouge avec une intégration à sa programmation des fêtes : « C’est une grille prestigieuse et importante pour nous, et un bel écrin pour le film, explique Caroline Béhar. Nous avions envie de l’exposer en prime time, à la fois parce qu’il sensibilise sur le réchauffement climatique et parce qu’il est d’une grande qualité cinématographique. »

La date de sortie en salles ou de diffusion télé de ces films est rarement choisie au hasard. Demain, le documentaire de Cyril Dion et Mélanie Laurent, avait tablé sur une sortie au cinéma le 2 décembre 2015, juste après l’ouverture de la COP21 à Paris. Mais l’actualité écologique venait d’être balayée par les attentats du 13 novembre et le film réalisait, lors de son premier jour en salles, un score plus que modeste : neuf entrées dans la salle test à Paris et à 4 351 dans toute la France. Grâce au bouche-à-oreille, le film a largement rattrapé ce retard au démarrage et a atteint le million de spectateurs en salles au mois de mai. Un beau succès en salles qui pourrait ouvrir la porte des salles obscures aux documentaires écolos.

Logo France 5