VIDEO. Autriche: Le zoo de Vienne baptise ses pandas jumeaux Fu Feng et Fu Ban

ANIMAUX Un peu plus de trois mois après leur naissance, les pandas jumeaux du zoo de Vienne ont enfin un nom…

20 Minutes avec AFP

— 

Les pandas jumeaux du zoo de Vienne (Autriche) le 27 octobre 2016.
Les pandas jumeaux du zoo de Vienne (Autriche) le 27 octobre 2016. — Daniel Zubanc/AP/SIPA

Le vote populaire a parlé ! A l’issue d’une consultation publique, les pandas jumeaux du zoo de Vienne (Autriche), fruits d’une conception naturelle rarissime en captivité, ont été officiellement nommés « Fu Feng » et « Fu Ban », ce mercredi.

Pas de sortie publique dans l’immédiat

Les deux petits mammifères n’ont pas assisté aux festivités organisées en leur honneur en présence de l’ambassadeur de Chine en Autriche : ils grandissent pour l’instant à l’abri des regards dans le creux d’un arbre du zoo et leur première sortie publique n’est pas prévue dans l’immédiat.

Mais de nouvelles photos présentant le frère et la sœur affectueusement serrés l’un contre l’autre ont été dévoilées. Les soigneurs de l’établissement suivent leur évolution par caméra.

Les vidéos de leur quotidien au creux de cet arbre, mises en ligne par le zoo de Vienne, comblent la communauté des amateurs de pandas qui s’est également mobilisée lors de la consultation publique organisée sur Internet pour choisir le nom du jeune mâle.

« Heureux compagnon » et « Heureux Phoenix »

C’est le nom « Fu Ban » (« Heureux compagnon ») qui a remporté le plus de suffrages des quelque 12.000 internautes ayant pris part au vote. Le zoo avait lui-même choisi le nom de la femelle : « Fu Feng » (« Heureux Phoenix »), oiseau symbole de l’impératrice dans les dynasties chinoises.

Conformément à la tradition chinoise, les bébés n’ont été baptisés qu’après 100 jours, la mortalité chez les pandas nouveau-nés pouvant atteindre 50 %. Les animaux qui pesaient une centaine de grammes à leur naissance affichent aujourd’hui cinq kilos et une belle fourrure blanche et noire.

Conception naturelle rarissime

Prêtés par la Chine depuis 2003, le couple de pandas Yang Yang (la mère) et Long Hui (le père), tous deux âgés de 16 ans, ont déjà engendré trois jeunes pandas, Fu Long en 2007, Fu Hu en 2010 et Fu Bao en 2013.

Mais c’est la première fois qu’ils ont donné naissance à des jumeaux, un événement d’autant plus rare que l’insémination artificielle n’est pas pratiquée par le zoo autrichien, installé dans le parc de l’ex-résidence impériale de Schönbrunn et plus ancien établissement en activité au monde.

Le contrat de prêt liant l’établissement et Pékin, prolongé en 2013 pour dix ans, prévoit que les pandas nés à Vienne soient remis à la Chine après 2 ans, l’âge auquel ils s’émancipent à l’état sauvage.