VIDEO. Jia Jia, la doyenne des pandas en captivité, meurt à 38 ans

ANIMAUX Ces derniers jours, elle ne marchait plus que péniblement et avait perdu du poids...

20 Minutes avec AFP

— 

Jia Jia, la doyenne des pandas en captivité, s'est éteinte à 38 ans
Jia Jia, la doyenne des pandas en captivité, s'est éteinte à 38 ans — PHILIPPE LOPEZ / AFP

La doyenne des pandas géants en captivité n’est plus. Jia Jia s’est éteinte dimanche, à l’âge de 38 ans, dans un parc d’attractions de Hong Kong, ont annoncé ses responsables.

Le panda s’était affaibli 

Elle a été euthanasiée après que son état de santé s’est nettement détérioré ces deux dernières semaines. Elle ne marchait plus que péniblement, ne manifestait plus aucun intérêt pour la nourriture et avait perdu du poids a indiqué le communiqué de l’Ocean Park, parc hongkongais où elle se trouvait. « Elle est devenue si faible que, pour des raisons d’éthique et pour lui éviter de souffrir, des vétérinaires du Département de l’Agriculture, de la Pêche et de la Conservation et de l’Ocean Park ont accepté de l’euthanasier », a déclaré le responsable du parc, Leo Kung.

« Un jour bien triste »

Née en liberté en 1978 dans la province de Sichuan en Chine, Jia Jia avait été donnée à Hong Kong en 1999 à l’occasion du deuxième anniversaire de la rétrocession de l’ancienne colonie britannique à la Chine. Elle avait donné naissance à six petits. Jia Jia, dont le nom signifie « excellence », avait fêté ses 37 ans en juillet 2015. Elle avait reçu en cadeau un gâteau d’anniversaire en pièce montée fait de glace et de jus de fruit, portant le chiffre 37.

Jia Jia, la doyenne des pandas en captivité, fête ses 37 ans dans son enclos d'Ocean Park, un parc d'attraction de Hong Kong, le 28 juillet 2015.
Jia Jia, la doyenne des pandas en captivité, fête ses 37 ans dans son enclos d'Ocean Park, un parc d'attraction de Hong Kong, le 28 juillet 2015. - AFP PHOTO / Philippe Lopez

Selon le Fonds mondial pour la nature (WWF), il reste à présent moins de 2.000 pandas en liberté. Ils sont encore menacés d’extinction, ayant perdu la moitié de leur habitat naturel forestier entre 1974 et 1989, selon cette organisation.