Le Royaume-Uni est la «poubelle de l'Europe»

ECOLOGIE Les ménages britanniques ont envoyé plus de 22,6 millions de tonnes de détritus en décharge en 2005…

Sa. C. avec AFP

— 

Les ménages britanniques ont envoyé plus de 22,6 millions de tonnes de détritus en décharge en 2005, faisant du Royaume-Uni la «poubelle de l'Europe», selon une étude publiée lundi par l'Association des administrations locales (LGA).

Les Français 4è producteurs de déchets européens


Les Britanniques sont suivis par les Italiens (17,6 millions de tonnes), les Espagnols (14,2 millions), les Français (12 millions) et la Pologne (8,6 millions). Le Luxembourg ferme la marche (58.835 tonnes), derrière les Pays-Bas (148.029 tonnes) et le Danemark (206.670 tonnes).

S'ils produisent toujours la pile de déchets la plus haute d'Europe, les Britanniques ont néanmoins réduit leur production depuis 2004 (26,8 millions). «Pendant des décennies, les gens ont pris l'habitude de jeter leurs déchets sans se soucier des conséquences. Ces jours sont terminés», a souligné Paul Bettison, président du comité Environnement de la LGA.

Amendes pour les pollueurs


Depuis 1997, le recyclage des déchets domestiques est passé de 7% à 27% mais «c'est loin d'être suffisant si le contribuable veut éviter les amendes sur les déchets que l'Union européenne et le gouvernement vont imposer dans les prochaines années», a-t-il précisé.

En vertu de la directive sur la mise en décharge des déchets de 1999, ces amendes pourraient atteindre jusqu'à 200 millions de livres par an. Une charge financière assumée par les localités qui la répercuteront sur le contribuable, a prévenu l'association.

L'objectif du gouvernement britannique est qu'au moins 40% des déchets domestiques soient recyclés d'ici 2010, pour atteindre 50% d'ici 2020. Dans le même temps, il souhaite que les envois en décharge passent à 15,8 millions de tonnes en 2010, puis à 12,2 millions de tonnes en 2020. Selon l'association, au rythme actuel, le pays sera à court d'espaces de décharges dans moins de neuf ans. Pour l'heure, elles recouvrent 282 km2.