Etats-Unis: Un crâne d'un mammouth découvert sur une île californienne

SCIENCE Ce spécimen «pourrait être un animal de transition, en passe de devenir un mammouth nain»...

20 Minutes avec agence
Un crâne de mammouth rare a été découvert par une équipe américaine de paléontologues jeudi 15 septembre 2016 sur l'île de Santa Rosa en Californie (Etats-Unis).
Un crâne de mammouth rare a été découvert par une équipe américaine de paléontologues jeudi 15 septembre 2016 sur l'île de Santa Rosa en Californie (Etats-Unis). — Youtube

Un crâne de  rare a été découvert par une équipe américaine de paléontologues jeudi dernier sur l’île de Santa Rosa en Californie (Etats-Unis). Surnommé « Larry », l’animal aurait vécu il y a 13.000 ans.

« Sans doute le crâne de mammouth le mieux préservé à être découvert »

« C’est sans doute le crâne de mammouth le mieux préservé, qu’il soit colombien ou pygmée, à être découvert depuis ceux des îles Anglo-normandes. La taille de ce crâne est d’ailleurs très intéressante », a souligné à  Monica Bugbee, qui faisait partie de l’équipe de paléontologues.


Les scientifiques sont surpris par les dimensions du crâne, celles-ci trop petites pour être celles d’un  colombien et trop grandes pour appartenir à un mammouth nain. Aussi, ce spécimen « pourrait être un animal de transition, en passe de devenir un mammouth nain ».

« Larry » a-t-il vécu parmi les humains ?

Autre question à laquelle les scientifiques vont devoir répondre : « Larry » a-t-il vécu parmi les humains ? Selon nos experts, l’animal aurait pu rencontrer l’homme d’Arlington, considéré comme le plus vieux spécimen d’humains découvert lui aussi sur l’île de Santa Rosa.

« Il est possible que les mammouths se soient éteints avant l’arrivée des humains, mais il est aussi possible que les hommes aient causé leur extinction en les chassant », a alors conclu sur CNN le géologue Dan Muhs.