VIDEO. Etats-Unis: 200 tribus amérindiennes unies contre la construction d'un oléoduc

ENVIRONNEMENT Des centaines d'opposants occupent depuis avril dernier le site du Dakota du Nord où doit être construit le Dakota Access Pipeline...

20 Minutes avec agences
— 
Des tribus amérindiennes protestent contre la construction d'un pipeline dans le Dakota du Nord.
Des tribus amérindiennes protestent contre la construction d'un pipeline dans le Dakota du Nord. — James MacPherson/AP/SIPA

Des  de 200 tribus différentes venus de toutes les régions des Etats-Unis sont réunis depuis avril dans le Dakota du Nord, où ils ont établi un campement pour s’opposer à la construction du  .

Le tracé de l’oléoduc de 1.900 kilomètres traverserait en partie des sites d’inhumation et de prière et menacerait l’approvisionnement en eau potable de certaines tribus en cas de rupture des canalisations. Ce que dément , le constructeur de la structure.

Une éventuelle interruption temporaire des travaux

Les opposants au projet ont fait appel à la justice à travers une plainte . Un juge fédéral doit ainsi se prononcer ce vendredi sur une éventuelle interruption temporaire des travaux.


Mais parallèlement, sur place, de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’Amérindiens selon les périodes, s’opposent aux bulldozers et manifestent régulièrement. Des violences ont d’ailleurs éclaté samedi entre un cortège et des agents privés assurant la sécurité du chantier.

Une pétition sur le site de la Maison Blanche

Pour beaucoup d’Amérindiens, ce combat local symbolise en fait une lutte plus large pour leurs droits et leur souveraineté sur leurs terres. Le débat est devenu national et a mobilisé plus de 170.000 personnes qui ont signé une pétition  (une autre pétition a été lancée sur le site  ).

Les manifestations de soutien se multiplient dans le pays et des célébrités comme  et Susan Sarandon ont publiquement pris le parti des Amérindiens.