VIDEO. Russie: Le sol de Sibérie «ondule» sous l'effet de la chaleur

ENVIRONNEMENT Quinze bulles se sont formées juste sous le sol de tourbe qui, devenu élastique, s'écrasait et ondulait sous les pas des chercheurs...

20 Minutes avec agence

— 

Le sol de l'île de Bely en Sibérie (Russie) s'est mis à onduler, formant des bulles composées de méthane et de dioxyde de carbone.
Le sol de l'île de Bely en Sibérie (Russie) s'est mis à onduler, formant des bulles composées de méthane et de dioxyde de carbone. — Youtube/Siberian Times

Un épisode météorologique particulièrement chaud serait à l’origine d’un phénomène impressionnant observé en Sibérie (Russie), où le sol de l’île de Bely s’est mis à onduler sous les pas d’Alexander Sokolov et Dorothee Ehrich, des chercheurs travaillant sur place.

Pas moins de 15 énormes bulles suffisamment élastiques pour s’écraser sous le poids d’un humain ont été comptabilisées par les deux scientifiques, qui ont immortalisé ce spectacle dans une vidéo mise en ligne la semaine dernière.

 

Le réchauffement climatique, une explication probable

Si les causes précises du phénomène sont inconnues, l’explication la plus probable est que le réchauffement climatique a conduit à la fonte partielle du pergélisol, partie du sol qui est censée rester gelée, explique le Siberian Times. Au passage, méthane et dioxyde de carbone ont été libérés mais sont restés prisonniers en surface, sous le sol de tourbe.

 

>> A lire aussi : Vers une nouvelle année de chaleur record sur le globe

 

La fin de la vidéo montre d’ailleurs l’un des chercheurs percer d’un coup de botte l’une des bulles qui finit par se dégonfler. Or des relevés effectués à ce moment-là montrent que ce sont bien les deux gaz mis en cause qui s’échappent du sol.