Eolien flottant: Ségolène Royal annonce les deux premiers lauréats des appels d'offres

© 2016 AFP

— 

Ségolène Royal annonce les noms des deux premiers lauréats des appels d'offres pour des fermes commerciales
Ségolène Royal annonce les noms des deux premiers lauréats des appels d'offres pour des fermes commerciales — MARC PREEL AFP

La ministre de l'Énergie et de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé vendredi les noms des deux premiers lauréats des appels d'offres pour des fermes commerciales dans l'éolien flottant, un secteur sur lequel le gouvernement affiche de fortes ambitions.

Les deux lauréats sont d'une part, le projet porté Quadran sur la zone de Gruissan en Méditerranée et qui comprendra 4 éoliennes de 6,12 MW, et d'autre part, le projet porté par Eolfi et CGN sur la zone de Groix en Bretagne et qui se compose de 4 éoliennes de 6 MW, indique la ministre dans un communiqué.

"Ces projets sont une première en France (...). Ils contribueront au développement du tissu industriel des territoires d'implantation. Ils bénéficieront d'une aide à l'investissement dans le cadre du programme des investissements d'avenir et d'un tarif d'achat garanti pour l'électricité produite", a déclaré Mme Royal, citée dans le communiqué.

Ces appels d'offres avaient été lancés par l'Agence française de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), et portait sur quatre parcs pilotes dont trois en Méditerranée et un au large de la Bretagne.

"D'autres projets déposés dans le cadre de cet appel d'offres sont encore en cours d'instruction" et le nom des lauréats supplémentaires seront connus "à la rentrée", ajoute la ministre.

"Le développement des énergies renouvelables en mer est un levier majeur de la transition énergétique et de la croissance verte et bleue", souligne la ministre, rappelant avoir fixé des "objectifs ambitieux" dans ce domaine. Parmi eux, pour l'éolien en mer posé, l'ambition est d'atteindre 3.000 MW en service en 2023 et 6.000 MW de projets supplémentaires attribués. Et pour l'hydrolien et l'éolien flottant, l'idée est d'atteindre 100 MW en service en 2023 et 2.000 MW de projets supplémentaires attribués, indique-t-elle.