Royaume-Uni: La ville d’Ipswich recherche un gardien de hérissons pour 2.500 euros par mois

EMPLOI Le futur ami des hérissons aura pour seule mission «de faire d’Ipswich la ville la plus amicale pour les hérissons au Royaume-Uni»...  

20 Minutes avec agence
— 
La population de hérissons a chuté en Angleterre ces dernières années (illustration).
La population de hérissons a chuté en Angleterre ces dernières années (illustration). — biddythehedgehog/Instagram

Si vous aimez les hérissons, préparez votre CV. La ville Ipswich, située dans la région du Suffolk (Angleterre), recherche un gardien pour ses nombreux hérissons.

Alors que la population des piquants animaux a diminué de 30 % ces dernières années (passant en dessous de la barre du million d’individus), le Suffolk Wildlife Trust part à la recherche d’un « protecteur » et vient de publier une offre d’emploi sur sa page Facebook.

>> A lire aussi : Soigneur de kangourou ou blogueur? L'Australie offre «6 meilleurs jobs du monde»

Préservation de la vie sauvage et expérience des initiatives citoyennes

« Nous cherchons un individu inspiré pour devenir le nouveau visage de la préservation des hérissons à Ipswich. Combinant vos connaissances en préservation de la vie sauvage et votre expérience des initiatives citoyennes de protection de la nature, vous mobiliserez des participants à Ipswich pour créer un réseau d’habitats urbains accessibles pour les hérissons. Vous serez également responsable de la surveillance de l’activité des hérissons », écrit ainsi l’Office de protection de la vie sauvage du Suffolk.

En résumé, le futur ami des hérissons aura pour seule mission « de faire d’Ipswich la ville la plus amicale pour le hérisson au Royaume-Uni », soit de faciliter la vie des petits animaux dans la ville, qui devront avoir assez de nourriture et de place pour organiser leurs petites affaires quotidiennes. Il faudra également être disponible le soir et les week-ends. Le tout pour environ 2.500 euros par mois (24.000 livres sterling par an). L’histoire ne dit pas si le Brexit empêche les Français amoureux des bêtes de postuler. Pour candidater, c’est par ici

 

>> A lire aussi : Un job de rêve: globe-trotter pour la compagnie aérienne Swiss