Doubs: Déprimées par la pluie, les vaches comtoises produisent moins de lait

METEO « Je dirais qu’en ce moment, on perd 10 à 15 % de lait par vache », a estimé un propriétaire de 80 montbéliardes...

20 Minutes avec agence

— 

Une vache dans une étable française, en mars 2015
Une vache dans une étable française, en mars 2015 — JOHN MACDOUGALL AFP

La météo particulièrement pluvieuse et nuageuse qu’a connu la plupart du pays tout au long du printemps pèse sur le moral des Français mais aussi sur celui… des vaches. Dans le département du Doubs, les éleveurs bovins ne peuvent que constater que leurs animaux ont changé de comportement et produisent du lait en moins grande quantité.

« Je dirais qu’en ce moment, on perd 10 à 15 % de lait par vache », a ainsi expliqué la semaine dernière à L’Est Républicain Lionel Malfroy, propriétaire de 80 montbéliardes à Sainte-Colombe.

Le lait laisse à désirer

Quant à la qualité du précieux liquide, elle laisse parfois à désirer puisque les bovins broutent de l’herbe couverte de terre à cause des fortes pluies. Cette boue qui recouvre les prés abîme également les pattes des vaches, par ailleurs en proie à la déprime.

Lionel Malfroy l’a observé, « Elles ont un comportement de Toussaint, quand l’hiver approche. On les sent fatiguées ». « Les vaches sont comme les gens, elles ont besoin de soleil ! Là, les portes sont ouvertes, mais après la traite, elles ne sortent pas », ajoute Eric Liégeon, éleveur bovin à Courvières.

>> A lire aussi : Intempéries: En mai, la pluie a battu des records, selon Météo France