VIDEO. Singapour: 7,9 tonnes d'ivoire de contrebande détruites

TRAFIC Plus de 2.700 défenses d’éléphants d’Afrique ont été broyées dans un concasseur de roches avant d’être incinérées...

20 Minutes avec agences

— 

Une sculpture en ivoire dans un magasin à Hangzhou dans l'est de la Chine le 27 février 2015.
Une sculpture en ivoire dans un magasin à Hangzhou dans l'est de la Chine le 27 février 2015. — AFP

Quelque 7,9 tonnes d’ivoire de contrebande saisies ces deux dernières années par les autorités ont été brûlées ce lundi, à Singapour.

Plus de 2 700 défenses d’éléphants d’Afrique, dont la valeur marchande est estimée à environ 13 millions de dollars de Singapour (soit 8,5 millions d’euros), ont ainsi été broyées dans un concasseur de roches avant d’être incinérées.

>> A lire aussi : Trafic d'ivoire: Plus de 350 kg de défenses d'éléphants saisis en France en moins d'une semaine

« Singapour condamne le commerce illégal d’espèces sauvages »

« La destruction publique d’ivoire envoie un message fort indiquant que Singapour condamne le commerce illégal d’espèces sauvages. En détruisant l’ivoire, nous garantissons qu’il ne pénètre pas à nouveau sur le marché », a déclaré le ministre délégué auprès des ministères de l’Intérieur et du Développement national, Desmond Lee.

Le commerce international d’ivoire est interdit depuis 1989, à de rares exceptions près, afin de lutter contre le déclin de la population des éléphants d’Afrique qui étaient encore plusieurs millions au milieu du XXe siècle, contre seulement 600 000 à la fin des années 1980.

>> A lire aussi : Le Kenya a brûlé 105 tonnes d'ivoire

Des milliers de défenses d’éléphants dissimulées dans des sacs de thé

Ainsi, en mai 2015 à Singapour, environ 2 000 défenses d’éléphants dissimulées dans des sacs de thé provenant du Kenya avaient déjà été saisies à la douane. Mais malgré ces efforts, le braconnage et la contrebande se poursuivent pour répondre à la demande d’ivoire (principalement venue d’Asie et en particulier de Chine) très prisée pour ses vertus prétendument médicales ou utilisée pour fabriquer des objets de décoration.

>> A lire aussi : La France va devenir le premier pays d'Europe à interdire la vente d'ivoire