Clap de fin pour El Nino version 2016

METEO Avant de disparaître, le phénomène météorologique avait atteint une intensité qu'on n'avait plus vue depuis 19 ans...

20 Minutes avec agence

— 

La commune de Concordia inondée, dans la province argentine d'Entre Rios, le 29 décembre 2015, en raison de tempêtes causées par "El Nino"
La commune de Concordia inondée, dans la province argentine d'Entre Rios, le 29 décembre 2015, en raison de tempêtes causées par "El Nino" — STR AFP

L’épisode 2016 d’El Nino est désormais terminé. Tous les indicateurs habituellement associés à la manifestation active du phénomène météorologique sont en effet revenus à des niveaux plus normaux après une diminution débutée il y a plusieurs mois, comme l’indique reuters.

Ainsi, l’Institut météorologique australien (BOM) est le premier acteur majeur parmi les agences météorologiques mondiales à avoir annoncé la fin d’El Nino la semaine dernière, en se basant sur ses propres observations.

Des dégats hors-normes générés par El Nino

Depuis fin 2015, le courant chaud qui prend naissance dans l’océan Pacifique, au large du Pérou, a fait augmenter la température de l’eau à des niveaux qui n’avaient pas été atteints depuis 19 ans.

Les dégâts générés par El Nino ont donc eux aussi été hors-normes. Ainsi, la sécheresse en Asie et en Afrique, associée aux inondations en Amérique du Sud, elles aussi causées par le phénomène climatique, ont directement ou indirectement touché près de 60 millions de personnes dans 13 pays.

 

>> A lire aussi : « El Niño »: Le passage à venir va être le plus chaud depuis 1950