Pandas: Le zoo de Beauval optimiste sur une naissance dans quelques mois

ANIMAUX Yuan Zi, la femelle panda du zoo, a été inséminée fin février...

20 Minutes avec agence
— 
Le bébé panda du zoo de Vienne, le 31 octobre 2013.
Le bébé panda du zoo de Vienne, le 31 octobre 2013. — DDP IMAGES EDITORIAL/SIPA

Le zoo de Beauval (Loir-et-Cher) pourrait bientôt accueillir un heureux événement. Yuan Zi et Huan Huan, les deux pandas adultes prêtés par la Chine pour dix ans en 2012, n’ayant pas réussi à s’accoupler naturellement, les responsables du parc animalier ont tenté une insémination artificielle.

L’unique et brève période d’ovulation annuelle de la femelle s’étant produite plus tôt que prévu, une équipe chinoise a été dépêchée en urgence pour superviser l’opération, qui a eu lieu fin février.

Les chances de réussite estimées à 60 %

Le Figaro croit savoir qu’en cas de succès de l’insémination, la naissance du bébé panda serait à prévoir entre juillet et octobre prochain. Rien n’est cependant acquis car « la fécondité du panda est très particulière. L’embryon commence à se développer trois semaines avant l’accouchement seulement (…) », a expliqué au quotidien Rodolphe Delors, directeur général du zoo de Beauval.

L’équipe reste pourtant optimiste et estime à 60 % les chances des deux animaux stars du parc de devenir parents. Si c’est le cas, le bébé panda, qui ne manquera pas d’attirer les foules à Beauval, ne pourra rester en France que trois ou quatre ans.

Il sera ensuite transféré en Chine. En revanche, en cas d’échec de l’insémination artificielle, il faudrait à nouveau attendre le premier trimestre 2017 avant que Yuan Zi n’ovule à nouveau.