Afrique: Le braconnage des rhinocéros atteint des records

ANIMAUX Au marché noir, la corne de ces herbivores vaut plus cher que la cocaïne, si bien que 1.338 animaux ont été tués en 2015...

20 Minutes avec agences

— 

Au moins 1.338 rhinocéros ont été braconnés en Afrique en 2015
Au moins 1.338 rhinocéros ont été braconnés en Afrique en 2015 — MUJAHID SAFODIEN AFP

En 2015, « le nombre de rhinocéros d’Afrique tués par des braconniers a augmenté pour la sixième année consécutive avec au moins 1.338 rhinocéros tués. C’est le niveau le plus élevé depuis le début de la crise actuelle en 2008 », a indiqué mercredi l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Au moins 5.940 rhinocéros tués illégalement depuis 2008

2008 reste l’année où l’Afrique du Sud, où vit 80 % de la population mondiale de rhinocéros, avait interdit le commerce de la corne, alors que celui-ci était déjà banni au niveau international depuis 1977 par la Convention sur le commerce d’espèces sauvages menacées (Cites).

 

>> A lire aussi : Afrique du Sud: Dans quatre ans, les rhinocéros pourraient avoir disparu

 

Mais le braconnage des rhinocéros a alors explosé en Afrique et l’ONG estime ainsi qu’au moins 5.940 rhinocéros ont été tués illégalement depuis 2008. Il faut dire que l’espèce est menacée par la forte demande de corne en Asie, où on lui prête des vertus médicinales. Au marché noir, elle s’y arrache au prix d’environ 60.000 dollars le kilo, plus cher que la cocaïne.